Council of Europe Charter on Education for Democratic Citizenship and Human Rights Education


Charte du Conseil de l’Europe sur l’éducation à la citoyenneté démocratique et l’éducation aux droits de l’homme

L’éducation joue un rôle essentiel dans la promotion des valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe que sont la démocratie, les droits de l’homme et l’Etat de droit, ainsi que la prévention des violations des droits de l’homme.

Par ailleurs, l’éducation est de plus en plus souvent considérée comme un moyen de combattre la montée de la violence, du racisme, de l’extrémisme, de la xénophobie, de la discrimination et de l’intolérance.

Cette prise de conscience croissante se traduit par l’adoption de la Charte du Conseil de l’Europe sur l’éducation à la citoyenneté démocratique et l’éducation aux droits de l’homme par les 47 Etats membres de l’Organisation, dans le cadre de la Recommandation CM/Rec(2010)7.

Cette Charte sert de base fondamentale à tous ceux qui exercent des activités en rapport avec l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme. Son application devrait inciter les Etats membres à prendre des mesures dans ce sens et, par ailleurs, à diffuser les bonnes pratiques et à améliorer la qualité de l’enseignement en Europe et au-delà.

Textes officiels

Versions html

Brochure

Version de poche

Version payante

Français

Commander cette publication

Anglais

Commander cette publication

 
Traductions non officielles
  

Versions html/pdf

Brochure

Version de poche

Version payante

Albanais

     

Allemand

Bosniaque

   
Croate    
Espagnol  
Estonien

Finnois

 

Géorgien

   

Grec

   

Hongrois

Monténégrin

Norvégien

Polonais

   
Portuguese  

 

Roumain

 

 

Russe

Commander cette publication

Serbe

   

Suédois

     

Tchèque

 

 

Turc

 

Commander cette publication

Albanais (utilisation limitée au Kosovo1)

     

1 Toute référence au Kosovo dans le présent texte, qu’il s’agisse de son territoire, de ses institutions ou de sa population, doit être entendue dans le plein respect de la Résolution 1244 du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies et sans préjuger du statut du Kosovo.