Groupe de contact international sur l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme - ODIHR
Groupe de contact international sur l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme
 

Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE/BIDDH)

Basé à Varsovie (Pologne), le BIDDH assiste les Etats participants à l’OSCE dans la mise en œuvre de leurs engagements de la dimension humaine, et notamment ceux liés aux droits de l’homme, à la non-discrimination, à la démocratisation et à l’état de droit. L’éducation et le renforcement des capacités sont l’un des principaux piliers de l’action du BIDDH. On trouvera ci-dessous des informations sur les domaines d’activité, des références à des outils pédagogiques concrets ainsi que les coordonnées des agents du BIDDH chargés de ces questions.

Domaine 1. Promotion de la mémoire de l'holocaust et approches pédagogiques pour combattre l’antisémitisme

Contact : Mme Anne Giebel, département tolérance et non-discrimination, anne.giebel@odihr.pl

Domaine 2. Approches pédagogiques pour combattre l’intolérance et la discrimination à l’égard des musulmans

Contact : Mr Taskin Soykan, département tolérance et non-discrimination, taskin.soykan@odihr.pl.

Domaine 3. Aider les gouvernements et la société civile à assurer une éducation aux droits de l’homme de qualité dans le cadre de l’éducation formelle et non formelle

Contact point: M. Pavel Chacuk,, département des droits de l’homme, pavel.chacuk@odihr.pl

Domaine 4. Education sur les questions concernant les Roms et les Sinti

Contact : Mme. Mirjam Karoly, Point de contact pour les questions concernant les Roms et les Sinti, ou roma@odihr.pl

Domaine 5. Formation dans le domaine de l’observation de procès

Le BIDDH a élaboré un manuel de référence pour les praticiens de première instance de surveillance ainsi qu'un Recueil juridique des droits internationaux de procès équitable, tel un outil pédagogique pour la société civile à soutenir l'observation des procès. Sur la base de ces outils, le BIDDH offre un programme de formation sur la méthodologie de l'observation des procès aux ONG intéressées.

Contact : M. Benjamin Moreau, chef de l’unité état de droit.

Domaine 6. Soutien à la société civile

Le BIDDH s’emploie à renforcer les capacités de la société civile par l’amélioration du dialogue et de la coopération avec les pouvoirs publics dans des domaines tels que la gouvernance démocratique, les migrations et la liberté de circulation, ou encore l’état de droit.

Contact : M. Marcin Walecki, chef de l’unité gouvernance démocratique.

Le BIDDH vise également à renforcer les capacités d’action de la société civile dans le domaine des droits de l’homme – notamment en ce qui concerne la défense des droits de l’homme et le suivi et l’établissement de rapports sur la situation des droits de l’homme –ainsi que dans des domaines thématiques tels que la lutte contre la torture, la liberté de réunion et d’association, etc.

Contact : M. Pavel Chacuk, département des droits de l’homme.

Domaine 7. Promouvoir la participation des femmes à la vie politique et l’égalité hommes-femmes

Le BIDDH mène des activités de collecte et d’échange de bonnes pratiques pour promouvoir la participation des femmes au sein des partis politiques, en s’appuyant sur des exemples d’initiatives réussies dans ce domaine. Les tendances en matière de participation des femmes à la vie politique sont présentées dans l’étude préliminaire Gender Equality in Elected Office: A Six-Step Action Plan. Le BIDDH soutient l’établissement de réseaux entre les associations féminines et les responsables politiques et forme les législateurs, les femmes dirigeantes et la société civile aux mesures de promotion de la participation des femmes à la vie politique.

Contact : Mme Kristin VanderLeest, conseillère du BIDDH sur les questions d’égalité entre hommes et femmes.

Domaine 8. Formation et ressources pour soutenir les acteurs du secteur de la sécurité dans les efforts de réforme

Le BIDDH met en œuvre une formation pour tous les membres du secteur de la sécurité, notamment la police, les agents des douanes et du personnel des forces armées, sur l'intégration d'une perspective sexospécifique dans leur travail et dans leurs structures. Le BIDDH a également élaboré des ressources qui traitent spécifiquement des droits de l'homme des acteurs du secteur de la sécurité, y compris les femmes militaires et les militaires.


Contact: Ms. Andreea Vesa, ODIHR Human Rights Officer, andreea.vesa@odihr.pl, et Oyvind Hoyen, ODIHR Human Rights Officer, oyvind.hoyen@odihr.pl..

Domaine 9. Protéger les droits de l'homme dans la lutte antiterroriste

Le BIDDH a mis au point un module de formation et un manuel sur la lutte contre le terrorisme, la protection des droits de l'homme qui fournissent des responsables de l'application de la loi avec une meilleure compréhension des principaux problèmes de droits humains qui se posent tout en répondant au terrorisme et aux moyens de garantir la protection des droits de l'homme en conformité avec les normes internationales et les engagements de l'OSCE.

Contact: Ms. Lucile Sengler, ODIHR Adviser on Anti-Terrorism Issues, lucile.sengler@odihr.pl.

Domaine 10. Bases de données en ligne

Le BIDDH a créé Legislationline, une base de données en ligne qui sert de ressource éducative pour les professionnels du droit et la société civile ; elle donne un accès direct aux normes internationales en vigueur sur des questions spécifiques relevant de la dimension humaine, ainsi qu’à la législation nationale des Etats participants à l’OSCE.

Contact : Mme Agata Rzewuska, assistante du site web.

AssociatiOnline est un guide interactif sur la liberté d’association, destiné aux pouvoirs publics et à la société civile. Il peut être utilisé à des fins éducatives car il donne un accès direct aux principes fondamentaux et aux normes internationales relatives à la liberté d’association, en mettant l’accent sur les ONG.

Contact: Mme Anita Danka, département des droits de l’homme.