Lancement officiel du projet conjoint UE/Conseil de l’Europe sur l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme le 12 avril à Ankara

Lancement officiel du projet conjoint UE/Conseil de l’Europe sur l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme le 12 avril à Ankara

Le lancement en Turquie du « Projet pour la citoyenneté démocratique et les droits de l’homme » a réuni près de 200 acteurs clés à Ankara ( Hôtel Rixos). Ce projet triennal (de 6,1 millions d’euros) est mis en place dans 20 écoles pilotes de 10 départements du pays avec la collaboration du ministère de l’Education nationale et du Conseil de l’éducation de Turquie. Lors de son discours d’ouverture, le ministre de l’Education, Ömer Dinçer, a déclaré que la refonte du programme d’enseignement serait une étape décisive vers le renforcement des droits de l’homme, de la démocratie et de l’égalité des chances entre les hommes et les femmes (discours in extenso en anglais uniquement). L’ambassadeur de l’Union européenne, Jean-Maurice Ripert, a indiqué que le budget alloué au projet était l’un des plus importants en Europe dans ce domaine ; il a ajouté que l’enseignement de la démocratie et des droits de l’homme à l’école contribue pour beaucoup à créer une société démocratique (discours in extenso en anglais uniquement). Le Chef du Service de l’Education du Conseil de l’Europe, Sjur Bergan, a insisté sur le fait que l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme, loin de n’être qu’une matière enseignée deux heures par semaine à l’école, est à considérer comme une approche pédagogique globale qui nous enseigne un ensemble d’attitudes et de comportements à adopter 24 heures sur 24 (discours in extenso en anglais uniquement).

Le lancement de la manifestation a bénéficié d’une large couverture médiatique.