Asset Publisher Asset Publisher
Back

Visite du Comité anti-torture du Conseil de l’Europe dans des établissements pénitentiaires en Grèce

Le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) a effectué une visite ad hoc en Grèce du 22 novembre au 1er décembre 2021 afin d’examiner le traitement des personnes détenues dans les prisons.
06/12/2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Visite du Comité anti-torture du Conseil de l’Europe dans des établissements pénitentiaires en Grèce

La visite avait pour objectif principal d'examiner le traitement des personnes détenues dans les établissements pénitentiaires et d’évaluer les progrès réalisés par les autorités en matière de mise en œuvre des recommandations formulées par le Comité au cours des dix dernières années, notamment en ce qui concerne la surpopulation et les mauvaises conditions de détention, la violence entre détenus, la pénurie de personnel, les mauvaises conditions de détention et les soins de santé. La délégation a également examiné l’impact de la pandémie de Covid-19 dans les prisons.

A cette fin, la délégation du CPT a effectué des visites de suivi à la prison pour hommes de Korydallos, au Centre de soins médicaux pénitentiaire de Korydallos et à la prison de Nigrita. Elle a également visité la prison de Chios et, pour la première fois, les prisons de Corfou et de Kos. En outre, la délégation a effectué des visites ciblées au centre de transfert des détenus d’Athènes sous l'autorité de la Police hellénique et à l'hôpital psychiatrique pénitentiaire de Korydallos.

Au cours de la visite, la délégation s’est entretenue avec Eleftherios Oikonomou, Vice-ministre de la Protection du citoyen, et Sofia Nikolaou, Secrétaire générale chargée de la politique de lutte contre la criminalité, ainsi qu'avec Ioannis Stalikas, Chef de la direction générale de la gestion des crises et des prisons, Prokopios Prokopiou, Chef de la direction générale de la politique de lutte contre la criminalité et pénitentiaire, ainsi que d'autres hauts fonctionnaires du ministère de la Protection du citoyen, chargés des questions pénitentiaires.

La délégation a également rencontré Andreas Pottakis, le Médiateur grec, ainsi que des membres de son bureau en leur qualité de mécanisme national de prévention (MNP).

Au cours de la visite, la délégation a également eu des consultations avec le ministre de l'Immigration et de l'asile, Panagiotis Mitarachi, sur le développement des nouveaux « centres fermés à accès contrôlé », le traitement des mineurs migrants non accompagnés et la mise en place d'un mécanisme indépendant de surveillance des frontières.

A l’issue de la visite, la délégation a présenté ses observations préliminaires aux autorités grecques.

La visite a été effectuée par Alan Mitchell, Président du CPT (Chef de délégation), Djordje Alempjević, Olga Noyanova, Elsa Bára Traustadóttir et Elisabetta Zamparutti. Ils étaient secondés par Hugh Chetwynd (Chef de division) et Sebastian Rietz du Secrétariat du CPT, et assistés par Martin Lomas, Inspecteur général adjoint des prisons en Angleterre et au pays de Galles, Royaume-Uni (expert).


Web Content Display Web Content Display

Preventing torture in Europe
www.cpt.coe.int

Web Content Display Web Content Display