8 novembre 2022, 14.30-16.30 - Salle 11 – Palais de l’Europe 

Interpretation: EN/FR

Parrainé par la France

Les défenseurs et les militants des droits de l'Homme jouent souvent un rôle essentiel dans le renforcement des institutions démocratiques, en obligeant les décideurs à rendre compte de leurs actions et, naturellement, en défendant les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l'Homme et d'autres instruments internationaux. En raison de leur rôle important, ils deviennent souvent eux-mêmes des cibles.

Qui peut protéger ceux qui protègent les autres ? Comment faire en sorte que les principes de l'État de droit soient respectés et préservés, notamment en ce qui concerne les groupes vulnérables ?

Lab 9 : La Protection des activistes et des défenseurs des droits de l’Homme
Palais de l'Europe, salle 11 8 novembre 2022 - 14.30-16.30
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Plein écran: ENFR / ORIGINAL

initiative 1 initiative 1

Programme de notice rouge du CCG  - Americans for Democracy & Human Rights in Bahrain

BAHRAIN, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Koweït, Oman, Qatar (USA)

Americans for Democracy & Human Rights in Bahrain (ADHRB) s'efforce de faire connaître et de soutenir la démocratie et les droits de l'homme au Bahreïn et dans les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

Le programme de notices rouges d'INTERPOL offre aux gouvernements du monde entier un outil facile à utiliser pour extrader des criminels présumés en vue de leur jugement. Au cours de la dernière décennie, des gouvernements autocratiques ont utilisé le programme des notices rouges pour exercer des représailles contre des dissidents, des opposants politiques et des défenseurs des droits de l'homme (DDH) en exil. Americans for Democracy & Human Rights in Bahrain (ADHRB) a élaboré en 2016 un programme visant à lutter contre les notices rouges d'INTERPOL au nom des militants de la société civile des États du Conseil de coopération du Golfe (CCG). Le programme recherche et identifie les personnes ayant fait l'objet de notices rouges ou de diffusions. Il s'emploie ensuite à recueillir les preuves nécessaires pour réfuter la notice rouge, rassemble ces informations dans un dossier, rédige une plainte contre la notice rouge en question et dépose une demande de suppression auprès d'INTERPOL.

Présentateur(s)/trice(s)

SUZANO

James SUZANO

Directeur exécutif adjoint d'Americans for Democracy & Human Rights in Bahrain

Bahrain

James Suzano est le directeur exécutif adjoint d'Americans for Democracy & Human Rights in Bahrain (ADHRB), où il gère la création de nouveaux projets, entretient les relations avec les donateurs et supervise toutes les activités de collecte de fonds de l'organisation. Il dirige également les équipes européenne et asiatique de l'ADHRB, coordonnant le travail à Bruxelles avec l'Union européenne et à Genève avec le Conseil des droits de l'homme. Il a précédemment servi l'organisation en tant que directeur des affaires juridiques et directeur du bureau de Washington avant de s'installer en Europe. Il a représenté des défenseurs des droits de l'homme, des militants politiques et des condamnés à mort condamnés à tort devant l'ONU et d'autres organismes internationaux, luttant pour la liberté et la sécurité de ses clients et les gagnant dans de nombreux cas. Avant de rejoindre l'ADHRB, James a travaillé en tant que professeur, et a donné des cours pour l'armée américaine en Europe et dans des écoles privées en Asie. James a obtenu son doctorat en droit à l'université de Californie, Los Angeles, et est membre en règle du barreau de l'État de New York.

Initiative 2 Initiative 2

The Changemakers Program - Projets de paix de La Haye

PAYS-BAS

The Hague Peace Projects (HPP) est une organisation pour la paix et les droits de l'homme sans affiliation politique, religieuse ou gouvernementale. Elle a été créée pour permettre aux défenseurs des droits de l'homme et aux réfugiés des zones de conflit du monde entier de se faire entendre. Le programme Changemakers fournit une approche holistique pour soutenir les changeurs influents à travers le monde qui représentent un réel pas vers la paix et le changement positif dans leurs communautés. Les bénéficiaires du programme sont des journalistes, des activistes, des défenseurs des droits de l'homme et des défenseurs de l'environnement en Amérique latine, au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe.

Présentateur(s)/trice(s)

GUADAMUZ Carlos

Carlos GUADAMUZ

Directeur exécutif de The Hague Peace Projects

Pays-Bas

Carlos Guadamuz, directeur exécutif de The Hague Peace Projects aux Pays-Bas, est un défenseur de l'environnement et des droits de l'homme originaire d'Amérique latine. Originaire du Nicaragua, a déménagé à La Haye en 2018 pour travailler au développement de méthodes alternatives pour la consolidation de la paix. Il s'est concentré sur des méthodes qui s'appuient sur l'action et le soutien de la base, plutôt que sur l'approche descendante actuelle, coûteuse et souvent lente. Après trois ans de travail intense, The Hague Peace Projects a obtenu de très bons résultats en développant et en déployant une approche peu coûteuse, mais très efficace, de la consolidation de la paix dans des pays où les violations des droits de l'homme sont endémiques.

initiative 3 initiative 3

Projet de médiation sociale pour faire respecter l'État de droit et les valeurs démocratiques - Interdisciplinary Centre for Law, Alternative and Innovative Methods (ICLAIM)

CHYPRE

ICLAIM est une organisation à but non lucratif basée à Chypre, créée en 2017. Elle envisage un monde où les citoyens, les petites entreprises et l'industrie s'engagent dans la recherche appliquée et les solutions juridiques créatives, élargissant l'accès aux droits et ayant un impact sur la société.

L'objectif du projet de médiation sociale est de la présenter comme un outil de résolution des conflits à un public plus large, qui peut bénéficier de son application dans son environnement respectif. Elle est applicable dans des contextes sociaux et professionnels, où des groupes importants et diversifiés de personnes interagissent régulièrement. La méthode est présentée par le biais d'ateliers de formation spécialement conçus, offerts au public, combinant la théorie et la pratique, suivant une approche de pair à pair, qui offre aux participants une introduction simple mais solide aux outils qui peuvent être utilisés pour résoudre les conflits sociaux.

Présentateur(s)/trice(s)

LAULHE SHAELOU

Stéphanie LAULHE SHAELOU

Professeur de droit européen à UCLan Chypre et fondatrice de l'OSC ICLAIM

Chypre

Professeure de Droit Européen à l’Université UCLan Cyprus, Stéphanie est aussi la fondatrice de l’ONG ICLAIM pour laquelle elle a obtenu du Parlement Européen le prix du Citoyen Européen en 2020 pour son travail sur la médiation sociale et la promotion des valeurs européennes au plus près des communautés à Chypre. Spécialiste de l’état de droit, de la pérennité des droits et de la lutte contre les phénomènes entravant la justice, elle dirige le Centre d’Excellence Jean Monnet CRoLEV. Médiatrice certifiée, arbitre et experte en transactions et développement durable au niveau de l’UE, ainsi que spécialiste en intelligence artificielle et protection des données personnelles, elle est aussi cadre supérieur dans le secteur de l’enseignement supérieur, multilingue, interdisciplinaire et rodée à la diffusion scientifique and juridique à des audiences spécialisées et non spécialisées.

Intervenants Intervenants

Les intervenants sont invités à prendre part aux Labs afin de partager leur expérience avec les présentateurs d’initiatives démocratiques et tenter d’élargir la perspective des discussions qui s’ensuivent.

AQUINO

Benjie Allen Dela Pasion AQUINO

Délégué jeunesse

Philippines

Zimudzi

Esther Vongai ZIMUDZI

Déléguée jeunesse

Zimbabwe

modérateur modérateur
FONTANEL Marie 2022

Marie FONTANEL

Ambassadrice, Représentante permanente de la France auprès du Conseil de l’Europe

France

rapporteur rapporteur

Giada CORSONI