8 novembre 2022, 9.00-11.00 - Salle 5 – Palais de l’Europe 

Interpretation: EN/FR

De nombreux événements du passé, que ce soit du fait de l'intervention humaine ou du cours naturel du temps, sont souvent oubliés, voire effacés de la mémoire collective. De même, de nombreux groupes minoritaires et leurs contributions à la société sont passés sous silence. Ces lacunes peuvent avoir des conséquences dévastatrices et peuvent être utilisées pour manipuler l'histoire et construire des communautés fermées d'esprit.

Dans quelle mesure la narration peut-elle être efficace pour sensibiliser le public à des événements historiques et des communautés oubliés ? L'éducation publique formelle est-elle suffisante ?

Lab 3 - Le droit au service de la nature: L'accès à la justice et à la protection de l'environnement
salle 6 – Palais de l’Europe 9 novembre 2021, 9.00-11.00
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Plein écran : ENFR / ORIGINAL

initiative 1 initiative 1

Concrete Jungle. Où le trap retentit, la démocratie ralentit - Shareadio

ITALIE

L’association Shareradio vise à combiner dans ses activités des formes de journalisme citoyen, de narration et d’éducation aux médias, visant le changement social. Shareradio vise à soutenir les formes d’interaction sociale en réduisant les processus d’aliénation des sujets faibles dans les communautés, en offrant une approche participative et interactive pour raconter sur soi-même et son territoire, en aidant à activer les chemins de auto-détermination et protagonisme social. Le reportage se base sur les questions sociales et sur le lien entre les périphéries et les cultures urbaines : le malaise dans certains quartiers des villes est souvent compensé par la force créative de jeunes artistes et rappeurs qui racontent leurs difficultés, leurs rêves et leur haine des institutions. L'objectif est de souligner l'approche franche et directe de la culture de rue combinée au regard et à la perception de ceux qui connaissent peu ou pas du tout la montée de la Trap dans les périphéries européennes. Comprendre un phénomène complexe comme la musique dans les banlieues, avec des contenus souvent violents et méprisants, est le point de départ pour comprendre le malaise, y pénétrer et l'utiliser comme un élément pour diffuser le concept de démocratie surtout dans les zones problématiques.

Présentateur(s)/trice(s)

GAROFALO

Marco GAROFALO

Photojournaliste et fondateur de Concrete Jungle

Italie

Né à Milan en 1976, Marco a commencé à travailler dans le domaine de la photographie il y a 25 ans. Aujourd'hui, il travaille comme photojournaliste et se concentre sur des questions sociales et culturelles, principalement à Milan et dans toute l'Afrique, ainsi que sur des projets de recherche architecturale et personnelle. Il a été publié et a présenté ses photographies dans plusieurs magazines italiens et européens importants, des galeries et des événements internationaux de photographie. Depuis 2017, il travaille sur ENERGY PORTRAITS, un projet international à long terme sur la pauvreté énergétique, présenté à la COP26 de Glasgow. En 2022 il a commencé le projet multimédia CONCRETE JUNGLE, dont les protagonistes sont les jeunes habitants des périphéries de l'Europe, des territoires où la démocratie et la légalité ne représentent plus des valeurs auxquelles se référer dans la recherche de sa propre identité, supplantées par la culture du trap et du drill, un canal de communication efficace entre pairs mais distant et  délibérément incompréhensible pour les autres.

Initiative 2 Initiative 2

Tarikhi (terme arabe pour ‘Mon histoire’) - Sharq.Org

MONDE ARABE

Sharq.Org est une organisation à but non lucratif enregistrée au Liban et à Chypre. Au cours de la dernière décennie, elle s'est concentrée sur le renforcement du pluralisme et de la représentation dans la région arabe par le biais d'initiatives liées aux médias, à la culture et à l'action collaborative. Sharq.Org gère trois programmes principaux, dont Tarikhi (terme arabe signifiant "mon histoire"), qui se concentre sur la représentation individuelle par la documentation et la promotion des histoires individuelles. Tarikhi encourage les individus à penser de manière critique en les invitant à réfléchir à leurs expériences individuelles et à les partager. Au cours de la dernière décennie, Sharq.Org a documenté des centaines d'histoires individuelles racontées par des personnes issues de divers milieux ethniques, religieux, économiques et sociaux dans la région arabe. Ces récits ont été regroupés et présentés dans des collections portant sur des thèmes généraux (par exemple, les moyens de subsistance au Liban) ou sur des événements ou périodes historiques spécifiques (par exemple, les violations des droits de l'homme dans la Libye de Kadhafi).

Présentateur(s)/trice(s)

MAGHRIBI Reem 2022

Reem MAGHRIBI

Responsable de l'organisation à but non lucratif Sharq.Org

Liban

Reem Maghribi est une activiste sociale, une professionnelle de la communication, une historienne orale, une spécialiste du genre, une mère fière, une poétesse pratiquante et une artiste exposée. Ses recherches et une grande partie de ses écrits explorent le lien entre conflit, déplacement et appartenance. Elle a des racines dans un certain nombre de pays arabes et européens ; certaines avec lesquelles elle est née, d'autres qu'elle a plantées au cours de ses nombreuses migrations. Elle réside actuellement à Larnaca, où elle travaille comme consultante pour l'ONU, pratique en tant qu'artiste narrative, visuelle et de performance, et dirige l'organisation à but non lucratif Sharq.Org, qui se concentre sur la construction de la communauté et le partage des histoires.

initiative 3 initiative 3

Rêves de Mankurt : Le droit à la mémoire - Center Polis Asia

KIRGHIZSTAN

L'association publique Center Polis Asia est une organisation indépendante et non gouvernementale, établie en 2007 au Kirghizstan. Le groupe de chercheurs a créé le Centre comme une plateforme de recherche, qui fournit une analyse indépendante, pertinente et convaincante des processus sociopolitiques dans la région de l'Asie centrale.

Mankurt est celui ou celle qui a perdu la mémoire. Sa mémoire a été supprimée. Il/elle continue à vivre, il semble que tout lui convienne. Mais quand Mankurt dort, il/elle voit des rêves. Le subconscient lui envoie des signes du passé. Et peu à peu, Mankurt essaie de comprendre qui il est. En considérant la métaphore "Mankurt Dreams" comme une sorte de discours post/décolonial de l'Asie centrale moderne à travers le prisme des études sur la mémoire, nous invitons tout le monde à réfléchir sur nous-mêmes et notre passé à travers notre initiative - Esimde (Dans ma mémoire). Esimde est une plateforme de discussion pour étudier et comprendre les événements, les faits, les processus et les "pages blanches" qui subsistent dans l'histoire et la mémoire des peuples du Kirghizstan et d'Asie centrale.

Présentateur(s)/trice(s)

NOGOIBAEVA Elmira 2022

Elmira NOGOIBAEVA

Fondatrice de l’Ecole d’Education Civique, Chef d’équipe à Polis Asia, Fondatrice de la Plateforme Esimde

Kirghizistan

Elmira Nogoibaeva est la fondatrice de l'École d'éducation civique, qui est devenue par la suite l'Académie d'éducation civique, et de la plateforme de recherche et de discussion Esimde. Depuis 2007, Elmira Nogoibaeva est chef d'équipe du centre analytique "Polis Asia", un groupe de recherche travaillant sur les questions des événements post-conflit dans le sud du Kirghizstan et sur l'identité des partis politiques du Kirghizstan. Entre 2004 et 2008, elle a dirigé le département éditorial et le département de publication de l'Institut international de recherche stratégique sous l'autorité du président de la République kirghize. En 2010, Elmira Nogoibaeva a travaillé en tant que consultante nationale au sein du "Groupe de gestion des risques" sous le gouvernement de la République kirghize. En 2018, Elmira a fondé la plateforme de discussion Esimde, dont l'objectif principal est de promouvoir un changement social dans la compréhension de l'histoire et de la mémoire de la République kirghize pendant la période des XXe-XXIe siècles.

initiative 4 initiative 4

Mind the Gap - Musées nationaux de la culture mondiale (Statens Museer för Världskultur)

SUEDE

NOUS VIVONS TOUS AVEC UN FOSSÉ ! MIND THE GAP !

Mind the gap est un programme créatif mené par les Musées nationaux des cultures du monde (Suède) pour faciliter l'inclusion, l'égalité, le dialogue interculturel et la citoyenneté active par le biais de récits numériques et de performances artistiques. Ils étudient comment les écarts entre nos vies peuvent nous rapprocher les uns des autres.

Ils créent un espace de dialogue sûr pour des personnes ordinaires issues de différents milieux culturels et sociaux afin de réfléchir aux lacunes de notre vie quotidienne et d'aider les individus à devenir des citoyens plus actifs. Ils se demandent "nos lacunes peuvent-elles nous rapprocher les uns des autres ?". Ils travaillent avec des personnes ordinaires et des jeunes créatifs qui sont prêts à partager leur histoire sur ce qui manque dans leur vie et dans la société en général. Leur champ d'action régional est principalement le Moyen-Orient mais aussi l'Europe.

Présentateur(s)/trice(s)

SHAABAN Rasha

Rasha SHAABAN

Fondatrice et productrice de Mind the Gap

Egypte/Suède

Intervenants Intervenants

Les intervenants sont invités à prendre part aux Labs afin de partager leur expérience avec les présentateurs d’initiatives démocratiques et tenter d’élargir la perspective des discussions qui s’ensuivent.

EFSTHATIOU

Constantinos EFSTHATIOU

Membre de l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

Chypre

SJÖSTRÖM

Viktor SJÖSTRÖM

Responsable de la jeunesse pour le département de la culture et des loisirs de la muncipalité de Simrishamn

Suède

Viktor Sjöström est professeur d'histoire et de religion dans le secondaire et il est titulaire d'une licence en philosophie de l'université d'Uppsala. Il travaille actuellement comme responsable de la jeunesse pour le département de la culture et des loisirs de la municipalité de Simrishamn, en Suède. Viktor représente le projet More Than One Story qui, avec les jeunes de Simrishamn, a créé un jeu de cartes unique destiné à jeter des ponts entre des personnes de tous âges, de tous milieux et de toutes cultures. Le jeu de cartes a été imprimé pour la première fois en 2012 et a été utilisé par plus de 1,5 million de personnes dans plus de 30 langues grâce à des organisations partenaires en Suède et dans le monde entier.

modérateur modérateur
LIBONI Luna

Luna Lara LIBONI

Chargée de mission, Irish Council for Civil Liberties

Luna Lara Liboni (elle) est responsable de l'égalité et des crimes de haine au sein du Conseil irlandais des libertés civiles. À ce titre, elle coordonne la Coalition Against Hate Crime Ireland. Auparavant, elle a occupé un large éventail de fonctions au sein d'organisations nationales et internationales de la société civile (notamment la Coalition italienne pour les libertés et les droits civils et l'Organisation pour les réfugiés, l'asile et les migrations) et à l'Unité Orientation sexuelle et identité de genre du Conseil de l'Europe. Elle est titulaire d'un LL.M en droits de l'homme internationaux du Centre irlandais pour les droits de l'homme et d'une licence en études internationales et institutions européennes de l'université de Milan.

rapporteur rapporteur

Jack DRAPER