La cité interculturelle a une population diverse, composée de personnes qui diffèrent par la nationalité, l’origine, la langue ou les croyances.

La plupart de ses habitants considèrent la diversité non comme un problème, mais comme une richesse, et reconnaissent que toutes les cultures se modifient dès lors qu’elles se rencontrent dans l’espace public. Les responsables municipaux appellent publiquement au respect de la diversité et revendiquent l’identité plurielle de ville.

La ville combat activement les préjugés et la discrimination, et veille à l’égalité des chances en adaptant ses structures de gouvernance, ses institutions et ses services aux besoins de tous ses habitants, sans compromettre les principes des droits de l’homme, de la démocratie et de la prééminence du droit.

En partenariat avec les entreprises, la société civile et les agents publics, la cité interculturelle développe une série de politiques et d’actions visant à encourager le brassage et les échanges entre différents groupes.

Un fort degré de confiance et de cohésion sociale contribue à contenir les conflits et la violence, à accroître l’efficacité des politiques et à rendre la ville attractive pour les particuliers comme pour les investisseurs.

Médias sociaux Médias sociaux