Qu’est-ce que l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme ?
 
Qu’est-ce que l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme ?


« L’éducation à la citoyenneté démocratique » couvre l’éducation, la formation, la sensibilisation, l’information, les pratiques et les activités qui visent, en apportant aux apprenants des connaissances, des compétences et une compréhension, et en développant leurs attitudes et leurs comportements, à leur donner les moyens d’exercer et de défendre leurs droits et leurs responsabilités démocratiques dans la société, d’apprécier la diversité et de jouer un rôle actif dans la vie démocratique, afin de promouvoir et de protéger la démocratie et la primauté du droit.
« L’éducation aux droits de l’homme » concerne l’éducation, la formation, la sensibilisation, l’information, les pratiques et les activités qui visent, en apportant aux apprenants des connaissances, des compétences et une compréhension, et en développant leurs attitudes et leurs comportements, à leur donner les moyens de participer à la construction et à la défense d’une culture universelle des droits de l’homme dans la société, afin de promouvoir et de protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales.

L’éducation à la citoyenneté démocratique et l’éducation aux droits de l’homme sont étroitement liées et se confortent mutuellement. Elles diffèrent davantage par le sujet et la portée que par les objectifs et les pratiques. L’éducation à la citoyenneté démocratique met essentiellement l’accent sur les droits et les responsabilités démocratiques et sur la participation active, en relation avec les aspects civiques, politiques, sociaux, économiques, juridiques et culturels de la société, alors que l’éducation aux droits de l’homme s’intéresse à l’éventail plus large des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans tous les domaines de la vie.

La Charte du Conseil de l’Europe sur l’éducation à la citoyenneté démocratique
et l’éducation aux droits de l’homme (Recommandation CM/Rec(2010)7)

QUESTIONS FRÉQUEMMMENT POSÉES

 
Quel est l’objectif de l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme ?

L’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme vise à offrir à tous les citoyens les connaissances, la compréhension, le savoir-faire et les attitudes qui leur permettront de jouer un rôle efficace dans la société, que ce soit à l’échelon local, national ou international. Elle montre comment s’informer sur ses droits, ses responsabilités et ses devoirs et aide à comprendre la manière dont il est possible d’exercer une influence et de faire ainsi peser son choix.

 
Qu’est-ce que l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme ?

L’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme n’est pas uniquement dispensée dans les écoles pendant les cours d’instruction civique : elle intéresse toutes les formes d’éducation, depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte, elle a sa place dans les établissements d’enseignement supérieur et à l’université, ainsi que dans la formation pour adultes, la formation professionnelle et sur le lieu de travail. Elle peut être dispensée dans le cadre des activités de groupes mobilisés en faveur d’une cause et sur les pages internet destinées aux enfants. Elle ne se limite pas uniquement à l’enseignement du droit de vote, mais explique également comment résoudre les problèmes familiaux sans recourir à la violence, régler les disputes sur les terrains de jeu de manière équitable et raisonnable, ainsi que s’associer à ses voisins pour assurer la propreté et la sécurité de son environnement.

 
Pourquoi avons-nous besoin d’une éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme ?

La citoyenneté démocratique est une compétence et les compétences s’acquièrent par l’enseignement. Autrefois, les structures politiques fondamentales étaient souvent enseignées à l’école, mais l’on s’attachait bien plus rarement aux moyens dont les élèves disposaient pour faire entendre leur voix dans la société où ils vivaient et quelle en était l’importance. Le terme « démocratie », qui vient du grec, signifie « pouvoir du peuple ». Des études montrent pourtant que la plupart des Européens se désintéressent de leur système politique. Ils se montrent méfiants à l’égard des responsables politiques, sont déroutés par les institutions politiques et font preuve d’un certain scepticisme quant à l’utilité de leur vote.

 
Dans quelle mesure cela aide-t-il les jeunes ?

Bien que les enfants et les jeunes ne soient généralement pas en âge de voter ou de siéger dans un jury, ils disposent néanmoins de droits et de devoirs équivalents et doivent pouvoir faire entendre leur voix. L’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme leur permet ainsi d’acquérir les compétences dont ils auront besoin à l’école et dans leur famille, tout en leur offrant des connaissances pour l’avenir.

 
Qu’en est-il des adultes ?

De nombreux adultes ont perdu tout intérêt pour ce qu’ils considèrent comme la « politique ». Ils sont écœurés par les partis politiques, dans la mesure où ils ont le sentiment qu’un mur se dresse entre leurs représentants politiques et leurs convictions. Beaucoup d’entre eux s’investissent toutefois activement dans le monde qui les entoure ; ils s’impliquent notamment dans les campagnes en faveur de l’hôpital public, de l’environnement ou encore contre toute forme de cruauté infligée aux animaux. L’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme leur permet ainsi de déterminer comment exercer une plus grande influence dans la société.

D’autres obstacles entravent cependant les moyens d’expression de la population. Certaines femmes issues de sociétés dominées par les hommes n’ont pas la possibilité de voter ou de participer à la vie de la société. Les personnes handicapées et les personnes âgées peuvent se sentir découragées dans la mesure où elles ont davantage de difficultés à se faire entendre. L’éducation à la citoyenneté démocratique vise à la fois à leur donner confiance et à ouvrir les yeux du reste de la société.

 
Pourquoi le Conseil de l’Europe s’y intéresse-t-il ?

Le Conseil de l’Europe est l’organisation la plus ancienne et la plus étendue d’Europe. Fort de ses 47 Etats membres, il couvre la quasi-totalité de l’Europe géographique et conditionne la vie de plus de 800 millions d’Européens. Il se pose à la fois en organe de surveillance des droits de l’homme de l’ensemble des citoyens européens et en gardien de la démocratie et de la prééminence du droit : il est par conséquent le mieux placé pour superviser l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme en Europe.

 
Réflexions sur l’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme

« Si, comme on le pense, on trouve avant tout la liberté et l’équité en démocratie, elles sont atteintes au mieux quand tout le monde participe le plus possible à l’administration ». Aristote (384-322 av. J.C)

« L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on peut utiliser pour changer le monde ». Nelson Mandela

« Il faut que vous soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ». « Pour sauvegarder la démocratie, les gens doivent avoir un sens réel de l’indépendance, du respect de soi et de leur propre unicité ». « L’esprit de la démocratie ne peut être imposé sans celle-ci. Il vient de l’intérieur. Dans une vrai démocratie, les hommes et les femmes apprennent tous à penser par eux-mêmes ». Mahatma Gandhi

« Le vote est l’une des rares choses où le boycott de protestation complique le problème au lieu de le simplifier ». Jane Auer, écrivain américain.

« Le monde est un lieu dangereux, non à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui les voient faire sans réagir ». Albert Einstein

« La responsabilité n’est pas seulement l’affaire de responsables politiques ou de ceux qui ont été nommés ou élus pour accomplir une tâche donnée. Elle appartient à chacun de nous individuellement. La paix, par exemple, commence au fond de chacun de nous. Quand on éprouve une paix intérieure, on peut être en paix avec ceux qui nous entourent ». Le Dalaï Lama

 
Différents aspects de la citoyenneté

La citoyenneté démocratique ne se limite pas au statut légal de « citoyen » et au droit de vote qu’il implique. Elle recouvre en réalité tous les aspects de la vie dans une société démocratique. La citoyenneté démocratique est par conséquent liée à de nombreuses thématiques telles que le développement durable, la place des personnes handicapées dans la société, l’égalité entre hommes et femmes, la lutte contre le terrorisme et bien d’autres domaines encore.