Construire une Europe pour et avec les enfants

Lanzarote Espagne: 25-26 octobre: Les ministres de la Justice des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe se sont réunis les 25 et 26 octobre à Lanzarote pour identifier les problèmes, promouvoir et développer une démarche commune en vue d'améliorer l'accès à la justice des groupes vulnérables. L'accent a été mis sur deux catégories spécifiques : les migrants et les demandeurs d'asile, et les enfants, y compris les enfants en conflit avec la loi. Le ministre de la Justice de l'Espagne, Mariano Fernández Bermejo et Maud de Boer-Buquicchio, Secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe, ont ouvert la réunion.

}dossier de la conférence
}discours de Maud de Boer-Buquicchio
}communiqué de presse/Thomas Hammarberg, Le Commissaire aux Droits de l'Homme
}remarques conclusives de Maud de Boer-Buquicchio (anglais)
}conclusions de la conférence (communiqué de presse)

Résolutions adoptées
}
Résolution N° 1 sur l'accès des migrants et des demandeurs d'asile à la justice
}Résolution N° 2 sur une justice adaptée aux enfants

Lors de la conférence, les Etats membres ont également été invités à adhérer à la Convention sur la protection des enfants contre l'exploitation et les abus sexuels. Vingt-trois Etats membres ont signé : Autriche, Belgique, Croatie, Chypre, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Irlande, Lituanie, Moldova, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Saint-Marin, Serbie, Slovénie, Suède, "l'ex-République yougoslave de Macédoine" et Turquie .

}les idées phares de la convention
}
la convention et le rapport explicatif