Enseignement de l'histoire

Coopération avec la Fédération de Russie

Le projet russo-japonais

Contexte

Le projet russo-japonais a été développé sous les auspices de, et avec la participation active du Conseil de l'Europe entre 1999 et 2001. Ce travail a commencé avec le séminaire sur «L'enseignement de l'histoire dans les sociétés multiculturelles et les régions frontalières» à Khabarovsk en 1998, au cours duquel la question s'est posée sur la manière d’enseigner l'histoire des pays voisins, y compris le Japon.

Activités

A la suite d'une proposition du Japon (observateur au Conseil de l'Europe), une réunion de suivi a été organisée en 1999 à Saint Pétersbourg pour des historiens russes et japonais. Ce fut la première occasion de discuter du passé, présent et futur de l'enseignement de l'histoire dans ces pays. De manière plus spécifique, les présentations faites au cours de la réunion et les discussions ont porté sur la manière dont le Japon est représenté dans l'enseignement de l'histoire de la Fédération de Russie et inversement, la Russie dans les programmes et les manuels japonais d'histoire. Ces discussions se sont poursuivies à Tokyo en 2000 et à Vladivostok en 2001.

Les principaux partenaires du Conseil de l'Europe pour ce projet ont été, en Russie, les Ministères de l'Education et de la Science de la Fédération de Russie et, au Japon, l'International Society for Educational Information (ISEI), un institut non gouvernemental.

Les discussions menées au cours de ce projet ont fait émerger un certain nombre de questions-clés telles:

  • quels sont les buts principaux de l'enseignement de l'histoire dans les établissements scolaires d'aujourd'hui ?
  • comment présenter l'histoire de façon équilibrée dans les manuels scolaires ?

Les recommandations faites lors de ces réunions suggèrent d’utiliser plus souvent des exemples de la vie de tous les jours lorsqu'on enseigne l'histoire, ce qui, en retour, permet d'enseigner la matière de manière plus intéressante. Un cours d'histoire qui inclut des informations sur la culture et la vie de tous les jours offre plus d'occasion d'enseigner des valeurs humaines, tout en créant des images positives des pays, en particulier les pays voisins.

Résultats

L'un des résultats de ce projet a été la préparation d'un instrument d'enseignement supplémentaire intitulé «Histoire et culture du Japon par les documents et les illustrations», préparé en coopération par des enseignants en histoire de la Fédération de Russie et leur collègues japonais et publié à Vladivostok en 2003.

Lien vers la liste des séminaires et des rapports disponibles