Enseignement de l'histoire

Au-delà des manuels – principes et valeurs

De nouvelles formes de sociabilité

Les profondes mutations qui ont marqué l'ensemble des sociétés européennes au cours des trente dernières années trouvent leurs origines dans des processus historiques parfois extrèmement différents.

L'Europe de l'Ouest à la fin des années 60 et dès le début des années 70 a vu sa culture et ses formes de sociabilité profondément transformées par l'émergence de revendications d'ordre culturel très profondes (égalité entre les sexes, liberté d'expression, remise en cause des formes d'autorité traditionnelle…) et des effets de la crise de l'économie industrielle classique marquée d'abord par la disparition rapide des bassins houillers et ferrifères et la crise de production du secteur secondaire.

En Europe centrale et orientale, l'effondrement brutal des systèmes communistes qui eux-mêmes avaient déjà 40 ans auparavant profondément bouleversé les structures sociales traditionnelles a conduit a la nécessité de reconstruire des systèmes de valeurs et des formes de sociabilité.

Dans les deux cas, malgré des rééquilibrages spectaculaires, les tensions et les difficultés résiduelles restent prégnantes.

L'évolution de nouvelles technologies et la globalisation ont encore compliqué la façon dont les problèmes se posent et la difficulté à y répondre, tout en étant en même temps des champs nouveaux dans lesquels au moins une partie d'expérimentation en voie de solution pouvait être faite ou apportée

L'impact de ces transformations sur le système éducatif a évidemment été spectaculaire.