Le service d'assistance de Save the Children Finlande a reçu
 plus de 2 000 messages signalant des images d'abus sexuels sur des enfants en 2010


01.04.2011 - En 2010, Save the Children Finlande a reçu 2 324 messages via un service d'assistance en ligne ("Nettivihje" en finnois) créé dans le cadre de son programme "Pour un Internet plus sûr" qui permet aux internautes de signaler des matériaux illicites qu'ils trouvent sur Internet.

Le plus inquiétant dans les cas examinés par le service d'assistance finlandais est le nombre croissant d'enfants d'âge préscolaire victimes de violences sexuelles.

La plupart des matériels disponibles sur Internet ont été filmés avec une webcam : l'enfant est par exemple prié d'enlever son T-shirt et le "spectateur" peut demander à en voir davantage. Ensuite, la photo est prise, ou la vidéo enregistrée, puis partagée sur Internet.

Environ 30% des pages web signalées dans les formulaires contenaient des matériels illicites donnant à voir des abus sexuels sur des enfants. Dans 7 % des cas, les enfants étaient montrés dans des poses suggestives. La quasi-totalité des pages web illégales étaient hébergées à l'étranger et diffusaient des images ou des vidéos d'enfants victimes d'abus sexuels.

La hotline de Save the Children Finlande signale toute page web contenant des images d'infractions sexuelles sur des enfants à la hotline membre d'INHOPE (Association internationale de services d'assistance en ligne) qui se trouve dans le pays où le site en question est hébergé. Le service d'assistance finlandais signale également tous les sites Internet contenant des contenus illégaux au Bureau national des enquêtes de la Finlande.

Le service de hotline permet de signaler de manière anonyme, via un formulaire en ligne, des sites Internet présentant des images ou des vidéos d'abus sur des enfants, ou tout autre matériel illégal.

INHOPE, qui coordonne le réseau de services d'assistance à travers le monde, vise à dépister et supprimer les contenus illicites. Le réseau compte actuellement 39 hotlines membres dans 34 pays, qui collaborent pour lutter contre les images d'abus sexuels sur des enfants sur Internet.

L'objectif est de retirer les matériaux illicites le plus rapidement possible conformément à la législation en vigueur dans le pays, en transmettant les informations réunies aux autorités nationales concernées.

Cette démarche est fondamentale, car tant que les images demeurent sur Internet, elles peuvent être utilisées à des fins sexuelles, diffusées, copiées et sauvegardées. Les matériaux illicites disponibles en ligne constituent une grave infraction au droit à la vie privée, à l'honneur et à la dignité des enfants victimes d'abus.

Pour en savoir plus :
http://www.pelastakaalapset.fi/en/how-we-work/safer-internet-work/hotline/