L'Assemblée nationale de l’Azerbaïdjan a tenu un débat sur les moyens de mettre fin à la violence à l’égard des enfants

Le 5 avril 2011, l'Assemblée nationale de l’Azerbaïdjan a tenu un débat sur les moyens de mettre fin à la violence faite aux enfants et de mieux sensibiliser l’opinion publique à ce problème ; elle a, à cette occasion, présenté la dimension parlementaire de la Campagne du Conseil de l'Europe UN sur CINQ contre la violence sexuelle à l’égard des enfants. Des parlementaires ainsi que des représentants des ONG et des médias y ont participé sous la présidence de la vice-présidente du Parlement, Mme Muradova.

Mme Fataliyeva, parlementaire de référence dans la lutte contre la violence sexuelle à l’égard des enfants, a donné des informations aux participants sur la campagne et ses objectifs. « Chaque Etat, chaque nation pense à son avenir (…). La psychologie de l’enfant se structure dès le moment où il vient au monde. Par conséquent, ceux qui veulent faire de leur pays une nation forte et développée doivent favoriser l’instauration d’un climat sain permettant de bien former les enfants à mesure qu’ils grandissent. C’est dans la famille de l’enfant, à l’école, dans la rue, partout où un enfant a une activité qu’il faut créer ce climat. Depuis de nombreuses années, l’une des grandes priorités du Conseil de l'Europe est la protection de l’enfant. Cette fois, le Conseil de l'Europe a lancé une nouvelle campagne pour mettre fin à la violence sexuelle à l’égard des enfants » a déclaré Mme Fataliyeva.

Les représentants de la société civile et des médias ont souligné la nécessité de doter les enfants et leur famille des connaissances et des instruments nécessaires pour prévenir la violence à l’égard des enfants mais aussi la signaler lorsqu’elle se produit. Les participants se sont félicités de l’action du Conseil de l'Europe et de son Assemblée parlementaire pour sensibiliser les Etats membres à l’instrument international destiné à protéger les enfants contre l’exploitation et les abus sexuels