19 novembre 2015 - 11.00-12.30 - Salle9, Palais de l'Europe, Interpretation: FR/EN

 

Comment pouvons-nous nous assurer que la vie privée, la protection des données et la liberté d’expression sont respectées dans les réseaux sociaux en ligne et par les entreprises de l’internet et que les utilisateurs prennent davantage conscience des termes de services qu’ils acceptent?

Initiative 1 Initiative 1
 

Termes de Service et Droit de l’Homme,  Centre pour la Technologie et la Société, FGV Rio Law School

Le projet Termes de Service et droits de l’homme géré par le Centre pour la Technologie et la Société de la Faculté de droit Fundação Getúlio Vargas à Rio de Janeiro a développé une méthodologie pour analyser le degré de protection de la vie privée, la liberté d’expression proposés par les Termes de Service de plusieurs plateformes en ligne. Les normes identifiées comme la base  d’une méthodologie  proviennent de documents internationaux relatifs aux droits de l’homme, y compris le fameux Guide du Conseil de l’Europe des Droit de l’Homme pour les utilisateurs d’Internet. Le projet a analysé des politiques d’un corpus de 50 plateformes en une expérience pilote visant à améliorer la méthodologie et à identifier les principales pratiques adoptées par les fournisseurs de plateformes. Parmi les principaux objectifs du programme on peut noter (i) déclencher un débat international sur le rôle des fournisseurs de plateformes en ligne comme cyber régulateurs et assumer leur responsabilité pour le respect des droits de l’homme, (ii) produire des preuves sur l’impact des termes de services sur les droits de l’homme, et (iii) suggérer des propositions politiques concrètes visant à renforcer le respect des droits des utilisateurs.

Présentateur(s)/trice(s)

Mme Jamila VENTURINI, Brésil, Chercheuse, Centre pour la Technologie et la Société,  FGV Rio Law School

Jamila Venturini est une journaliste et chercheuse brésilienne ayant une expérience dans les organisations de droits de l’homme. Son expérience de la recherche inclut le droit à l’éducation et à la culture au Brésil (2009), les ressources éducatives libres (2014) et la transparence et le droit à l’information (2014). Elle est actuellement chercheuse au Centre pour la Technologie et la Société (CTS/FGV) à Rio de Janeiro. En tant que journaliste, Jamila a travaillé comme assistante de communication pour Article 19 Brésil, Open Knowledge Brasil et d’autres ONG. Elle a également coordonné le projet Friends of Januária qui était parrainé par Rising Voices, co-réalisé le documentaire “Mapuche: gente da terra”, primé au Festival International Pachamama en 2013.


Intervenants Intervenants

Les intervenants sont invités à prendre part aux Labs afin de partager leur expérience avec les présentateurs d’initiatives démocratiques et tenter d’élargir la perspective des discussions qui s’ensuivent.

Nadia KAYYALI, USA, Militante de la Fondation Electronic Frontier

Nadia Kayyali est une activitste de la Fondation Electronic Frontier (EFF) à San Francisco, Californie qui se concentre sur la technologie de la surveillance des voies publiques tels que les IMSI catchers et les drônes, la politique de sécurité nationale des USA, la vie privée, l’anonymat et la liberté d’expression. Nadia travaille chez EDD sur la surveillance urbaine et les projets de surveillance d’auto-défense, milite pour l’anonymat et la vie privée auprès d’organismes gouvernementaux et autres et a coordonné de nombreuses campagnes américaines pour limiter la surveillance aux niveaux national et local. En tant qu’américano-syrienne, Nadia est particulièrement sensibilisée à la surveillance grâce aux témoignages d’américains arabes et musulmans après le 11 septembre. Nadia est diplômé en culture anthropologique de l’UC Berkeley et en droit de l’UC Hastings College.


Mme Raegan MCDONALD, Canada, Gestionnaire de stratégie Internet UE chez Mozilla

Originaire du Canada, Raegan vit à Bruxelles, Belgique,  où elle dirige les politiques de l’UE chez Mozilla et est spécialisée dans la neutralité du net, la vie privée et la protection des données. Raegan est membre du groupe de pilotage du Code Red, une initiative mondiale visant à accélérer la réforme des organismes de sécurité. Elle est également membre du Conseil consultatif du Brussels Privacy Hub, un institut de recherche universitaire axé sur la vie privée et la protection des données. Depuis mars 2014, Raegan est Ambassadrice de la vie privée dès la conception, distinction que lui a remise le Commissaire à la vie privée de l’Ontario, Canada. Avant de rejoindre Access, Raegan a collaboré avec European Digital Rights (EDRi), une association de 34 groupes de défense de la vie privée et des droits civiques à travers l’Europe. Raegan est diplômée de l’université de Vienne (Autriche) et de l’université de Leipzig (Allemagne) où elle a obtenu sa maîtrise en études internationales.


modérateur modérateur

M. Dirk VAN EECKHOUT, Belgique, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentant permanent de la Belgique au Conseil de l'Europe

Diplômé en philosophie et en gestion, les intérêts de l’ambassadeur sont aussi étendus que son impressionnante collection de chapeaux. M. Van Eeckhout a représenté la Belgique au Japon, au Nigéria et au Chili. De novembre 2014 à mai 2015, il a présidé le Comité des ministres du Conseil de l’Europe. Pour ce qui concerne le thème de ce débat en particulier, il est le coordinateur thématique de la société de l’information. Pour plus d’information sur son parcours et ses intérêts (médias sociaux et diplomatie digitale) vous pouvez le suivre sur twitter (https://twitter.com/dirk_van_e) et Facebook (https://www.facebook.com/belgiumincoe)


Dessinateur Dessinateur

M. Jean Charles ANDRIEUR DE LEVIS

Lab 5 - Réponses des réseaux
Palais de l'Europe - salle 9 19 Nov. 11.00-12.30
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Défis 2015 Défis 2015