19 novembre 2015 - 16.00-17.30 - Salle 11, , Palais de l'Europe, Interpretation: FR/EN/RU - Parrainé par le Fonds européen pour la démocratie

 

Dans de nombreuses parties du monde, journaliste est synonyme de militant. Les journalistes dans ces Etats risquent parfois leur vie pour vouloir informer leurs concitoyens. Ils demandent souvent un changement politique ou social. Comment les médias libres peuvent-ils être soutenus quand les gouvernements ou de puissantes sociétés exercent une pression sur les journalistes au nom de la sécurité nationale?

Initiative 1 Initiative 1

SMART (Syrian Media Action Revolution Team), Syrie

SMART est une organisation de la société civile créée au printemps 2011 pour soutenir le mouvement pacifiste contre le régime de Bachar AL-Assad. SMART qui coopére avec des centaines de volontaires en Syrie a lancé avec succès de nombreux infrastructures et projets médias pour construire une Syrie démocratique et pluraliste. Elle a créé un pool média en Syrie qui compte environ 150 employés à plein tmeps. En coopération avec ASML, une ONG syrienne enregistrée en France, elle a soutenu des médias libres et indépendants en Syrie, y compris de la presse écrite, des stations de radios et des médias pour enfants. Grâce à leur travail, davantage de Syriens ont accès aux informations indépendantes.

Présentateur(s)/trice(s)

M. Chamsy SARKIS, Syrie/France, Cofondateur de SMART & ASML

Titulaire d’un doctorat en génétique humaine, et après avoir travaillé 10 ans dans le génie génétique au CNRS français et créé sa société de biotechnologie, Chamsy Sarkis a co-fondé en 2011 au début de l'insurrection syrienne, SMART, une ONG syrienne qui soutien les militants pacifistes. Deux ans plus tard, Chamsy Sarkis soutient les Syriens sur le terrain en imprimant et diffusant des informations indépendantes dans tout le pays déchiré par la guerre. Il a également aidé à lancer une radio, une agence d’information, une unité de production vidéo, et d'autres services dans le domaine des médias.


Initiative 2 Initiative 2

Grani.ru, Fédération de Russie

Créé en 2000, Grani.ru s’est imposé comme une source d’information majeure sur des sujets tels que les violations de la liberté d’expression, le sort des prisonniers politiques ou les actions de protestation. Sa couverture de la crise ukrainienne est à l’opposé de la propagande officielle russe. Depuis le mois de mars 2014 le site est sur la liste noire, il est bloqué par tous les fournisseurs d'accès en Russie. Néanmoins Grani.ru continue à opérer,  à produire du contenu et à le faire accessible aux utilisateurs. Il agit de multiples façons contre le blocage.

http://grani.ru/

Présentateur(s)/trice(s)

Mme Yulia BEREZOVSKAYA, Fédération de Russie, PDG de Grani.ru

Yulia Berezovskaia est directrice et cofondatrice de Grani.Ru. Avant de lancer ce projet en 2000, elle avait travaillé comme journaliste à la radio Echo de Moscou, ainsi que dans la presse écrite et dans un des premiers médias en ligne russes. Après le blocage de Grani.Ru en Russie elle s’est installée en France pour créer l’Association Grani qui a pour but de promouvoir la liberté de l’Internet.


Intervenants Intervenants

Les intervenants sont invités à prendre part aux Labs afin de partager leur expérience avec les présentateurs d’initiatives démocratiques et tenter d’élargir la perspective des discussions qui s’ensuivent.

Mme Salima GHEZALI, Algérie, Journaliste, auteure et militante des droits de la femme. Lauréate 1997 du Prix Sakharov pour la liberté de pensée

Salima Ghezali est une journaliste algérienne, écrivaine et militante des droits des femmes. Dans les années 1980, elle s’est impliquée dans le mouvement des femmes algériennes, en fondant Femmes d’Europe et Maghreb et en devenant rédactrice en chef de Nysse, une publication féminine qu’elle a fondée elle-même. Enseignante devenue journaliste, elle édite à partir de 1994 La Nation, l’hebdomadaire algérien en langue française le plus lu en Algérie. Le journal a été saisi et suspendu à plusieurs reprises, et a finalement été interdit en 1996, après l'apparition dans Le Monde Diplomatique du rapport de Ghezali sur la situation des droits de l'homme en Algérie. La publication de La Nation a repris en 2011 sur Internet. Salima Ghezali a remporté plusieurs récompenses dans les domaines des droits de l'homme et continue son militantisme pour  les droits des femmes, les droits de l’homme et la démocratie en Algérie. En 1997, elle a reçu le Prix Sakharov pour la liberté de pensée.


M. Emin MILLI, Azerbaïdjan, Journaliste et Directeur exécutif de Meydan TV

M. Milli a été condamné en 2009 à une peine de prison de deux ans et demi pour avoir critiqué le gouvernement. Placé en liberté conditionnelle en novembre 2010 après avoir purgé 16 mois de sa peine, grâce en partie à la pression internationale sur le gouvernement d’Azerbaïdjan. De 2002 à 2004, M. Milli était directeur de la Fondation Friedrich Ebert et a également conseillé le Conseil de l’Europe sur plus de 40 cas de prisonniers politiques en Azerbaïdjan dont beaucoup ont été relachés suite à la pression du Conseil de l’Europe. Auparavant, il a été coordinateur de l’Institut interntional républicain en Azerbaïdjan. M. Milli est actuellement directeur de www.meydan.tv, une plateforme en ligne indépendante créée en 2013.


Mme Tetiana POPOVA, Ukraine, Vice-Ministre de la politique d'information


modérateur modérateur

Ms Alexandrina-Livia RUSU, Roumanie, Chargée d’affaires a.i., Représentation permanente de la Roumanie auprès du Conseil de l’Europe

Alexandrina-Livia Rusu est Chargée d'Affaires a.i. de la Représentation permanente de la Roumanie auprès Conseil de l'Europe depuis août 2015. Elle est titulaire d'une maîtrise de l'École nationale d'études politiques et administratives de Bucarest et d’un doctorat de l'Université d'études économiques de Bucarest. Auparavant, elle a servi à la Mission permanente de la Roumanie auprès de l'Organisation des Nations Unies à New York, à l'Ambassade de Roumanie à Rome et au Consulat général à Milan. Au ministère roumain des Affaires étrangères, elle faisait partie de l'équipe diplomatique chargée de préparer l'adhésion de la Roumanie à l'Union européenne. Elle a occupé des postes de directrice des relations extérieures de l'UE et de correspondante européenne (2003-2007) et a coordonné l'élaboration de la première stratégie nationale de la Roumanie sur la politique de coopération internationale pour le développement adopté en 2006. Son expérience couvre également la région des Balkans occidentaux, les formats de coopération régionale, la surveillance des élections (Palestine, Janvier 2005, Turquie, Juillet 2014).


Dessinateur Dessinateur

Mme Nelly MASSERA

Lab 18 - Action citoyenne pour la liberté des médias
Palais de l'Europe - salle 11 19 Nov., 16.00-17.30
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
défis 2015 défis 2015