News

<font color='#55563B' size='2'>Jean-Claude Frécon presents “partner for local democracy” status to the Contact Group of the Committee of the Regions and the Congress</font>

Jean-Claude Frécon presents “partner for local democracy” status to the Contact Group of the Committee of the Regions and the Congress  [19/11/2014]

On the occasion of the meeting of the Contact Group of the Committee of the Regions and the Congress held in Brussels on 18 November, Jean-Claude Frécon presented “partner for local democracy” status. “This status will be granted at the joint request of the government of the requesting state and one or more associations of local and/or regional elected representatives from that state”, he explained. “The request will be examined in the light, in particular, of the authorities’ aspiration to uphold, respect and promote the Council of Europe’s values at all levels of government and their commitment to initiate a process of devolution or regionalisation and to hold regular free and fair elections at local and/or regional level”, he added. He also pointed to the principles of the European Charter of Local Self-Government Government and to the Council of Europe’s Reference Framework for Regional Democracy on which this process will have to be based. Adopted in October 2014, “partner for local democracy” status is offered to elected representatives of local authorities in neighbouring countries which are not members of the Council of Europe. 

More information  

Jean-Claude Frécon présente le statut de partenaire pour la démocratie locale au Groupe de contact Congrès/Comité des Régions  [19/11/2014]

A l’occasion de la réunion du Groupe de contact Congrès/Comité des Régions le 18 novembre à Bruxelles, Jean-Claude Frécon a présenté le statut de ''Partenaire pour la démocratie locale''. ''Ce statut sera octroyé à la demande conjointe du gouvernement de l’Etat demandeur et d’une ou plusieurs associations d’élus locaux et/ou régionaux de cet Etat,'' a-t-il expliqué. ''La demande sera examinée à la lumière, notamment, de l’aspiration des autorités à défendre, respecter et promouvoir à tous les niveaux de gouvernement les valeurs du Conseil de l’Europe, ainsi qu’à leur engagement à mettre en place un processus de décentralisation ou de régionalisation, et à tenir des élections régulières libres et équitables au niveau territorial,'' a-t-il ajouté. Il a aussi rappelé les principes de la Charte européenne de l’autonomie locale et du Cadre de référence pour la démocratie régionale du Conseil de l’Europe sur lesquels ce processus devra se baser. Adopté en octobre 2014, le statut de ''Partenaire pour la démocratie locale'' est proposé aux élus des collectivités territoriales des pays voisins non membres du Conseil de l’Europe. 

Plus d'information