Back

Session de formation pour les journalistes sur les règles éthiques pour les professionnels de la santé

26 avril 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Session de formation pour les journalistes sur les règles éthiques pour les professionnels de la santé

Le 26 avril 2022, la session de formation pour les journalistes sur les règles éthiques pour les professionnels de la santé a eu lieu en format hybride. La session de formation était consacrée à la présentation des principes éthiques internationaux et nationaux pour les professionnels de santé et visait à doter les journalistes couvrant la sphère de la santé des compétences nécessaires sur les grands principes éthique et à appliquer ces principes dans leurs pratiques quotidiennes.

La session de formation a été ouverte par Laurence Lwoff, cheffe de la Division des droits de l'Homme et de la biomédecine du Conseil de l'Europe et Kristina Gyurjyan, chef du Département des ressources humaines du Ministère de la santé.

Les ''Principes de base des comités d'éthique pour les professionnels de la santé'', les ''Principes de base des règles éthiques pour les professionnels de la santé'', et les ''Spécificités de la distribution et de l'utilisation des informations relatives à la santé'' ont été présentés par Paula Martinho da Silva, membre du Comité international de bioéthique de l'UNESCO (CIB) ainsi que du Comité d'éthique de la Fondation Champalimaud et experte internationale du projet du Conseil de l'Europe sur la ''Protection des droits de l'Homme en biomédecine'', par Suren Krmoyan, consultant international pour le projet sur la protection des droits de l'Homme en biomédecine et Shushan Doydoyan, directrice du Centre pour la liberté d'information et consultante internationale pour le projet sur la ''Protection des droits de l'Homme en biomédecine''.

Les présentations ont été suivies d'une discussion active sur les sujets abordés.

Les règles éthiques pour les professionnels de la santé ont été élaborées avec le soutien d'experts du projet du Conseil de l'Europe sur la " Protection des droits de l'Homme en biomédecine " et ont été adoptées par la décision N-182-N du gouvernement de la RA, le 17 février 2022.

La session de formation a été organisée dans le cadre du projet du Conseil de l'Europe sur la ''Protection des droits de l'Homme en biomédecine'' en Arménie.