7 Novembre 2019 - 14.30-16.30 - salle 5 - Interpretation: FR/EN

Les réseaux sociaux sont aujourd'hui au coeur de l'information. Ce laboratoire s'attaquera à la question pressante du contrôle de la qualité de l'information partagée dans les réseaux sociaux, principalement par le biais de mécanismes de surveillance et de responsabilisation. Comment pouvons-nous utiliser les réseaux sociaux comme alliés pour évaluer de façon critique des sujets d'actualité ? Comment pouvons-nous les tenir responsables de l'information qui passe par eux ? La modération dans les réseaux sociaux et la liberté d'expression sont-elles compatibles ?

initiative 1 initiative 1

The Social Media Councils, Article 19, Royaume-Uni

Bien que les entreprises en matière de réseaux sociaux soient apparues à l’origine comme des fournisseurs neutres de services d'hébergement, et bien qu'il ne fasse aucun doute qu'elles sont des facilitateurs importants des flux d'informations et d'idées en ligne, leur rôle dans la circulation du contenu en ligne est de plus en plus controversé. Trouver une approche de modération de contenu en ligne qui protège la liberté d'expression est devenu une préoccupation de plus en plus pressante. ARTICLE 19 propose la création de Social Media Councils (SMCs) [Comité de Médias sociaux]- un mécanisme de responsabilité multipartite qui fournirait un forum ouvert, transparent, responsable et participatif pour aborder les questions de modération de contenu sur les plateformes de médias sociaux sur la base des normes internationales sur les droits humains.

Présentateur(s)/trice(s)

DOCQUIR Pierre-François

Pierre-François DOCQUIR

Responsable du programme Liberté des Médias, Article 19

Royaume-Uni

Pierre François Docquir est un chercheur et expert dans le domaine du droit des droits humains, de l’Internet et des médias. Il a rejoint ARTICLE 19 en 2015 et est à présent le responsable du programme Liberté des Médias. Il a précédemment été vice-président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel en Belgique francophone (2007-2005). Il a obtenu son doctorat en droit à l’Université Libre de Bruxelles (2009) et a été avocat (2000-2004). Son travail porte sur la protection de la liberté d’expression dans le contexte changeant des paysages médiatiques contemporains.

Initiative 2 Initiative 2

Créer des espaces numériques sécuritaires et préserver la sphère publique, Université de Hong Kong

Cette initiative tente d'examiner les conditions technologiques, socio-psychologiques et économiques qui permettraient de créer des " espaces numériques sûrs ", c'est-à-dire des environnements de réseaux sociaux dans lesquels les citoyens pourraient s'exprimer librement et obtenir en temps opportun des informations vérifiées sur les affaires publiques.

Présentateur(s)/trice(s)

SKORIC Marko

Marko SKORIC

Professeur agrégé au Département des médias et de la communication de la City University de Hong Kong

Hong Kong / Serbie

Marko M. Skoric est professeur agrégé au Département des médias et de la communication de la City University de Hong Kong. Il est titulaire d'un doctorat en communication de l'Université du Michigan et d'un diplôme en psychologie de l'University College London, au Royaume-Uni. Ses recherches portent sur les nouveaux médias et le changement social, et plus particulièrement sur les implications civiques et politiques des technologies numériques. Il est membre des comités de rédaction de l'International Journal of Public Opinion Research et de New Media & Society et préside la série de conférences CeDEM Asia et Digital Asia de l'International Communication Association.

initiative 3 initiative 3

ALEX (algorithms exposed), TREX, Italie

ALEX est un projet de recherche basé sur un logiciel gratuit nommé Tracking Exposed (TREX). L'objectif d'ALEX est d'accroître la transparence des algorithmes de personnalisation afin que les personnes puissent avoir un contrôle plus efficace de leur expérience en ligne et une meilleure connaissance des informations auxquelles elles sont exposées. Il offre des outils d'autonomisation numérique et d'alphabétisation algorithmique aux utilisateurs de réseaux sociaux. Il fournit ensuite des données, et ALEX conçoit des recherches universitaires sous l'influence des algorithmes, profitant ainsi aux décideurs et aux journalistes.

Présentateur(s)/trice(s)

SANNA Leonardo

Leonardo SANNA

Doctorant contractuel à l'Université de Modène et Reggio Emilia

Italie

Leonardo Sanna est doctorant contractuel à l'Université de Modène et Reggio Emilia (Italie) depuis novembre 2018, où il travaille sur l'analyse des Big Data dans une perspective sémiotique.  Sa recherche porte sur une combinaison de méthodes quantitatives et qualitatives pour l’analyse des médias sociaux. Actuellement, il étudie, sur Facebook, les deux phénomènes connus comme "filter bubble" et "echo chamber". En particulier, il travaille sur les données du groupe FBTREX.

Intervenants Intervenants

Les intervenants sont invités à prendre part aux Labs afin de partager leur expérience avec les présentateurs d’initiatives démocratiques et tenter d’élargir la perspective des discussions qui s’ensuivent.

KLOS Michael

Michael KLOS

Maître de conférences spécialiste de la liberté d’expression sur internet, Université de Leiden

Pays-Bas

Michael Klos a obtenu ses diplômes en administration publique (BSc) et en droit (LLM) de l'Université de Leiden en 1991. Klos travaille comme chercheur et chargé de cours au Département de jurisprudence de l'Université de Leyde où il prépare une thèse sur la liberté d'expression sur Internet, avec un intérêt particulier pour la dimension internationale de la réglementation et de la responsabilité des médias sociaux.

modératrice modératrice
MAGNANI Letizia

Letizia MAGNANI

Journaliste indépendante

Saint Marin

rapporteur rapporteur
LIARDOU Anne-Laure

Anne-Laure LIARDOU

Student, Sciences Po Strasbourg

France

LAB 8 - Réseaux sociaux : liberté et responsabilité
Palais de l'Europe, salle 5 7 Novembre 2019 - 14.30-16.30
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF