7 Novembre 2019 - 09.00-11.00 - salle 5 - Interpretation: FR/EN

L'information est polymorphe : des algorithmes aux données en passant par les "infos" simples, il est de plus en plus difficile de comprendre tout ce qui nous est envoyé. Ce laboratoire examinera les initiatives qui expliquent, analysent et nous aident à traiter différents types d'information. Comment fonctionnent les algorithmes ? Que signifient réellement les statistiques et les études ? Comment pouvons-nous être mieux informés ?

initiative 1 initiative 1

Retour aux sources, Datagora, France

Datagora est une initiative qui vise à éclairer le débat public. En valorisant les publications de producteurs de données statistiques ou d'études publiques, elle a pour objectif de faciliter leur accessibilité, compréhension et réutilisation dans le débat public pour et par tous. À ce jour, une quarantaine d’instituts partenaires (ex : Insee, DARES, France Stratégie, OCDE, Cour des comptes, Ined…) ont rejoint la plateforme et l’alimentent en administrant leur propre page. Ainsi, Datagora permet à des organismes parfois méconnus du grand public de démocratiser et valoriser leurs publications, notamment auprès d’un public plus jeune.

Présentateur(s)/trice(s)

LENOIR Alexis

LENOIR Alexis

Cofondateur de Datagora

France

Initiative 2 Initiative 2

MIL Kyi (Just Ask), Media Information Literacy Project, Myanmar

Le projet d’initiation à l’information sur les médias (MILP) est appelé "MIL Kyi" qui signifie "Il suffit de demander". Le projet est développé en coopération avec l'Organisation des TIC pour le développement du Myanmar (MIDO) et Democratic Voice of Burma (DVB) dans le but de créer et de diffuser le contenu numérique des "connaissances et compétences en éducation aux médias" à travers le pays. Son objectif est de sensibiliser le public à la manière dont la mésinformation et la désinformation peuvent être manipulées à l'ère du numérique. MIL Kyi produit une émission vidéo hebdomadaire qui est diffusée d'avril à août 2019. Il vise à diffuser les compétences de base de l'éducation aux médias (compétences qui conduisent à une analyse plus éclairée des situations et à la prise de décision, fondée sur la pensée critique) auprès du grand public, en particulier des jeunes.

Présentateur(s)/trice(s)

BANNACH Katrin

BANNACH Katrin

Chargée de projet, Fondation Friedrich Nauman pour la paix, Thaïlande et Birmanie

Allemagne

Katrin Bannach travaille pour la Fondation Friedrich-Naumann depuis 2003. Elle est la directrice du Projet Thaïlande et Myanmar depuis 2014. Elle est diplômée de sociologie de l’Université de Hambourg, Université de Stellenbosch et est l’auteure de “Empowerment and participation in development co-operation. A sustainability and its pitfalls”, Vol 6, Initiative Südliches Afrika e.V.”

WINT NAING Hnin

WINT NAING Hnin

Directrice de programme, Fondation Friedrich Naumann pour la liberté

Myanmar

Hnin Wint Naing a rejoint FNF Myanmar en tant que directrice de programme pour le pilier Libéralisme/Démocratie libérale en février 2017. Elle a une formation en sciences politiques, économie, diplomatie et psychologie. Elle est titulaire d'une maîtrise en gouvernance mondiale et diplomatie de l'Université d'Oxford et d’un diplôme ès arts en sciences politiques et en économie du Queens College, de la City University of New York. Elle a travaillé pour des projets sur l'éducation, la liberté de l'information et l'engagement public-privé dans les zones du Myanmar ayant fait l'objet d'un cessez-le-feu avant qu’elle ne rejoigne la Fondation.

initiative 3 initiative 3

AlGOVrithm, Fondation ePaństwo /CRTA, Pologne

Le projet alGOVrithms est la première activité de ce type en Europe centrale et orientale et l'une des premières au monde. Nous avons pu identifier des exemples d'algorithmes utilisés par l'administration publique, décrire leur fonctionnement, vérifier s'ils ont été introduits par le biais de réglementations légales, vérifier leur caractère ouvert et transparent et voir s'il existe un système garantissant les droits des citoyens contre les abus commis par les algorithmes. En encourageant le débat entre les parties prenantes du monde universitaire, du gouvernement et de la société civile (au moyen de documents de presse, de consultations avec certaines OSC et d'une conférence de presse résumant les conclusions du projet), nous avons attiré l'attention des professionnels et du public sur ce sujet et encouragé les décideurs à comprendre l'importance et le potentiel des algorithmes dans l'administration publique. Nous avons publié le rapport "AlGOVrithms : État des lieux" qui résume nos conclusions et élaboré un document distinct comprenant les recommandations politiques en anglais et dans chacune des langues des partenaires.

Présentateur(s)/trice(s)

IZDEBSKI Krysztof

IZDEBSKI Krysztof

Directeur politique, Fondation ePanstwo

Pologne

Krzysztof Izdebski est avocat spécialisé dans l'accès à l'information publique et la réutilisation de l'information du secteur public. Il possède une vaste expertise dans les relations entre l'administration publique et les citoyens. Il est l'auteur de publications sur la liberté de l'information, la technologie, l'administration publique, la corruption et la participation du public, notamment "Transparency and Open Data Principles : Why They Are Important and How They Increase Public Participation and Tackle Corruption" et "alGOVrithms - état des lieux ” publié récemment. Il est également l’auteur du rapport sur l'utilisation des algorithmes dans les relations entre le gouvernement et les citoyens en République tchèque, Géorgie, Hongrie, Pologne, Serbie et Slovaquie." Il est également co-collaborateur d'Apolitical.co.

Intervenants Intervenants

Les intervenants sont invités à prendre part aux Labs afin de partager leur expérience avec les présentateurs d’initiatives démocratiques et tenter d’élargir la perspective des discussions qui s’ensuivent.

KUSARI Flutura

KUSARI Flutura

Conseillère juridique, Centre européen pour la liberté de la presse et des médias

Flutura Kusari est la conseillère juridique du Centre européen pour la liberté de la presse et des médias. Elle dirige le programme de soutien juridique et plaide auprès des organisations internationales pour l'amélioration de la législation visant à défendre la liberté d'expression. Auparavant, Flutura a travaillé pour diverses organisations de la société civile, dont le Balkan Investigative Reporting Network. Elle est titulaire d'un doctorat en droit des médias de l'Université de Gand, Belgique.

VAN DER LINDEN Sander

VAN DER LINDEN Sander

Chargé de cours universitaire en psychologie sociale, Université de Cambridge

Royaume-Uni

Sander van der Linden est professeur adjoint de psychologie sociale à l'Université de Cambridge et directeur du Cambridge Social Decision-Making Lab. Il a récemment été nommé "Rising Star" par l'Association for Psychological Science (APS), décrit par Fast Company comme l'un des 4 héros de la démocratie numérique et présenté par le magazine WIRED comme l'un des "15 meilleurs penseurs". Il réunit le Cambridge Special Interest Group on Disinformation and Media Literacy et est rédacteur en chef du Journal of Environmental Psychology. Son livre "Risk and Uncertainty in a Post-Truth Society" a été publié en 2019.

modérateur modérateur
SLAPNICAR Andrej

SLAPNICAR Andrej

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Slovénie en France

Slovénie

rapporteur rapporteur
ROUSSEAU Charlotte

ROUSSEAU Charlotte

Étudiante, Sciences Po Strasbourg

France

LAB 3 - Le cerveau humain : ultime « fact-checker » ?
Palais de l'Europe, salle 5 7 Novembre 2019 - 09.00-11.00
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF