Parrainé par la Région Grand-Est, France

7 Novembre 2019 - 9.00-11.00 - salle 3 - Interpretation: FR/EN

La transparence est l'un des principes fondamentaux de la bonne gouvernance, et en période de déconnexion et de méfiance des citoyens envers leurs gouvernements, son importance ne fait que croître. Mais pouvons-nous vraiment y arriver ? Comment pouvons-nous nous assurer que les gouvernements sont tenus de respecter les normes de transparence ? Comment peuvent-ils interagir avec leurs électeurs ? Dans quelle mesure pouvons-nous faire participer la société civile pour contribuer à la transparence et à la reddition des comptes du gouvernement ? Comment pouvons-nous rétablir la confiance des citoyens dans les gouvernements ?

initiative 1 initiative 1

Popvox, USA

En 2019, POPVOX créé un nouveau type de réseau (POPVOX / Nexus) qui permet aux fonctionnaires de poster des mises à jour mais limite les interactions avec leurs administrés (bien que n'importe qui puisse "suivre" et voir). La première étape de ce réseau, "LegiDash", existe en version bêta pour le personnel du Congrès. La phase suivante, "POPVOX Local", sera testée dans plusieurs juridictions pilotes dans le courant de l’année. L'objectif de ce réseau est d'améliorer de façon tangible le ton, la confiance et la vérité dans l'engagement civique en ligne - et par conséquent d'élargir et de diversifier la participation du public à tous les niveaux de l’administration publique.

Présentateur(s)/trice(s)

HARRIS Marci

HARRIS Marci

Cofondatrice et PDG de Popvox

USA

Marci Harris est la cofondatrice et PDG de POPVOX, une plateforme d'engagement civique ayant pour mission d’autonomiser les individus et de rendre le gouvernement plus efficace pour tous. Auparavant, elle a travaillé comme avocate au congrès des États-Unis. Elle se passionne pour l'utilisation responsable de la technologie au profit de l'humanité. Elle est membre du conseil d'administration de l'organisation “People-Centered Internet,” cofondé par «le père de l'Internet», Vint Cerf; et le groupe de travail sur les technologies et l’innovation de l’American Political Science Association sur la modernisation du Congrès. Elle a été une associée à l’Ash Center for Democracy de la Harvard Kennedy School, de la New America Foundation, et du CITRIS Policy Lab de l'UC Berkeley.

Initiative 2 Initiative 2

Follow the Money, Connected Development, Nigéria

"Follow The Money " (FTM– suivez votre argent) est l'initiative de Connected Development (CODE) en matière de responsabilité sociale. Il s’agit d’une initiative participative axée sur le plaidoyer qui suit et préconise l'utilisation appropriée des fonds gouvernementaux et de l'aide internationale dans les collectivités locales, afin de s'assurer que les services publics fonctionnent pour la population. Follow The Money est un réseau de militants, de travailleurs sociaux, d'avocats, de journalistes, de consultants en développement, de chercheurs et d'analystes de données, qui sont inscrits sur notre plateforme de mobilité socialeet utilisent des plateformes médiatiques comme Twitter, Facebook, YouTube, les médias traditionnels pour amplifier les voix des communautés marginalisées.

Présentateur(s)/trice(s)

OGHIDE Kevwe

OGHIDE Kevwe

Responsable, Communications et stratégie, Connected Development

Nigeria

Kevwe Oghide dirige les travaux de communication stratégique et de plaidoyer de CODE (Connected Development), qui cherche à davantage faire entendre la voix du peuple, à placer les représentants élus face à leur responsabilités et la transparence dans le but de combler le fossé de l'information entre le peuple et le gouvernement. Grâce à l'initiative Follow The Money, les activités de plaidoyer de CODE ont transformé plus de 2 millions de vies dans les campagnes du Nigeria leur permettant de participer à la gouvernance et d'exiger une meilleure prestation des services publics. Kevwe a coopéré avec une équipe pour observer à distance les élections générales nigérianes de 2019 grâce à une technologie de situation en temps réel (Web-Based Map), Uzabe, permettant d’observer et de signaler le cas échéant les incidents violents dans les bureaux de vote.

initiative 3 initiative 3

Base de données des avoirs des politiciens serbes, Crime and Corruption Reporting Network, Serbie

En 2016, l'équipe du KRIK a créé une base de données en ligne unique en son genre sur les avoirs des politiciens serbes, qui fournit sur un seul site toute l'information clé sur les officiels et les candidats à des fonctions gouvernementale de la République de Serbie. Son objectif est d'accroître la transparence et la reddition des comptes du gouvernement. La base de données du KRIK recense les biens des politiciens et des membres de leur famille (biens immobiliers ainsi que la façon dont ils les ont acquis). Notre base de données fournit une autre catégorie importante d'informations - toutes les violations de la loi et les procédures judiciaires contre ces fonctionnaires.

Présentateur(s)/trice(s)

RADIVOJEVIC Jelena

RADIVOJEVIC Jelena

Journaliste d'investigation, KRIK

Serbie

Jelena Radivojevic est une journaliste d'investigation de 26 ans, elle travaille pour le portail KRIK depuis début 2017. Jelena est membre de l'équipe d'enquête du KRIK, mais participe également à des reportages quotidiens sur la criminalité organisée et la corruption d'État en Serbie. Jelena rend régulièrement compte de certains des procès les plus importants du pays en matière de criminalité organisée. Elle a étudié le journalisme à la Faculté des sciences politiques de Belgrade. En tant que membre de l'équipe KRIK, Jelena a remporté en 2017 le prix d'éthique journalistique et de courage "Dusan Bogavac" et en 2019 elle a été finaliste pour le prix national du journalisme d'investigation. Avant d'entrer dans le journalisme, Jelena était une militante des droits de l’homme.

intervenants intervenants

Les intervenants sont invités à prendre part aux Labs afin de partager leur expérience avec les présentateurs d’initiatives démocratiques et tenter d’élargir la perspective des discussions qui s’ensuivent.

MAJIĆ Miodrag

MAJIĆ Miodrag

Juge, blogueur

Serbie

Miodrag Majic est juge à la Cour d'appel de Belgrade. Seul ou en tant que co-auteur, il a publié dix monographies et plus d’une trentaine d’articles de presse dans le domaine du droit pénal et du droit pénal international. Il a aussi participé à la rédaction de la plus importante législation dans ces domaines. Il est membre du conseil de l'administration et l’un des fondateurs du Centre de la recherche judiciaire (CEPRIS) à Belgrade. Le juge Majic publie régulièrement depuis dix ans des textes sur son blog (www.misamajic.com), où il parle ouvertement de la corruption, du népotisme, et des pressions politiques sur le système judiciaire.

PELTONEN Marjatta

PELTONEN Marjatta

Chargée de projet, Ville d’Helsinki

Finlande

Marjatta Peltonen développe des solutions numériques pour renforcer l'engagement citoyen et la démocratie participative dans la ville d'Helsinki. Chef de projet avec une formation en sciences sociales et en communication interculturelle, elle apporte aux services numériques une approche plus centrée sur l'humain. Travaillant actuellement avec de multiples secteurs allant de l'environnement urbain à la culture, à l'éducation et aux soins de santé, elle facilite le dialogue des fonctionnaires avec les citoyens par des expériences, des formations, des communications et la conception de services.


Marjatta Peltonen présentera l'action suivante :

En 2019, la ville d'Helsinki a commencé à renouveler son service numérique de commentaires citoyens qui permet aux citoyens de faire des retours sur et pour la ville. Il a été constaté que les retours sur la façon de rendre la ville plus sûre, égalitaire, amusante et fonctionnelle sont de plus en plus nombreux. Helsinki prévoit d'utiliser le « Machine Learning » (qui permet une recherche systématique et pertinente du meilleur modèle) pour permettre un traitement des commentaires plus efficace et transparent. Cependant, la construction de la confiance entre les fonctionnaires et les citoyens dans leurs interactions ne peut pas être du ressort du numérique.

contributeurs contributeurs
COOLS Marc

COOLS Marc

Membre du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe

Belgique

Marc Cools débuta sa carrière politique au niveau local en 1990 dans la même ville qu’aujourd’hui : Uccle (région de Bruxelles). Il créa son propre parti politique en 2018 lors des élections municipales, « En avant Uccle », et siège maintenant au conseil municipal. Dans le cadre de son mandat, et même avant, il se bat pour une plus grande transparence des administrations locales, surtout en ce qui concerne la répartition et l’utilisation de l’argent public. C’est une des raisons pour laquelle il avait été nommé rapporteur sur la lutte contre la corruption par le Congrès. Il est également très impliqué dans la lutte contre le changement climatique. 

RAMPI Roberto

RAMPI Roberto

Membre de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe

Italie

modératrice modératrice
SAYEK BÖKE Selin

SAYEK BÖKE Selin

Membre de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe

Turquie

rapporteur rapporteur
LAB 2 - Rétablir la confiance dans les institutions
Palais de l'Europe, salle 3 7 Novembre 2019 - 9.00-11.00
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF