7 novembre 2019 - 09.00 – 11.00 - salle 1 - Interpretation: FR/EN

Alors que de plus en plus de journalistes enquêtent sur les répercussions environnementales de certaines pratiques douteuses, ils deviennent la cible de menaces et de harcèlements. Cette session explore les dangers auxquels sont confrontés les journalistes qui enquêtent sur l'environnement et les moyens à déployer pour tenter de les surmonter.

retransmission différée retransmission différée
Forum Talk 3 : Les journalistes environnementaux en danger
Palais de l'Europe, salle 1 7 Novembre 2019 - 09.00 – 11.00
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Plein écran : ENFR / ORIGINAL

intervenants intervenants
GILLAM Carey

GILLAM Carey

Journaliste d'investigation

USA

La journaliste d'investigation américaine Carey Gillam a passé plus de 20 ans à rendre compte de l'impact de l'industrie agrochimique sur la santé et l'environnement, dont 17 ans à l'agence de presse Reuters. Son livre, primé en 2017, sur Monsanto, « Whitewash - The Story of a Weed Killer, Cancer and the Corruption of Science »,(Whitewash : l’histoire d’un herbicide, du cancer, et de la corruption de la science) a exposé les efforts déployés par l'entreprise pour manipuler la littérature scientifique avec l’aide d’universitaires et des responsables réglementaires, pour cacher les risques de ses produits. Monsanto a tenté de faire taire Gillam, mais les preuves qu'elle a découvertes sont si puissantes qu'on lui a demandé de parler partout dans le monde pour partager ses conclusions. Gillam est journaliste indépendante, chroniqueuse pour The Guardian et chercheuse pour le groupe à but non lucratif US Right to Know.

RAVISHANKAR Sandhya

RAVISHANKAR Sandhya

Journaliste

Inde

Sandhya Ravishankar est une journaliste primée et rédactrice en chef de The Lede, une publication indépendante en ligne. Elle a enquêté sur la corruption, l'illégalité et le lien entre la police d'État et les mineurs dans l'industrie de l'exploitation minière sur les plages. En raison de son travail, elle a été l’objet de nombreuses menaces portant atteinte à sa vie et à sa liberté au cours des cinq dernières années. Sandhya et The Lede étaient partenaires dans le projet Green Blood, dirigé par Forbidden Stories, qui a fait avancer les enquêtes menées par des journalistes en danger ou qui ont été tués en raison de leur profession. Elle est basée à Chennai, dans le sud de l'Inde, et a écrit la biographie non officielle d'un ancien ministre en chef de son État, M. Karunanidhi, un livre intitulé " Karunanidhi " : Une vie en politique".

RICHARD Laurent

RICHARD Laurent

Projet Green Blood, Freedom Voices Network

France

Laurent Richard, journaliste d'investigation primé en France et boursier Knight-Wallace 2017. Il est co-fondateur de la revue d'enquête "Cash Investigation" diffusée à la télévision publique française.

modérateur modérateur
KAYES Sophie

KAYES Sophie

Chargée de projet pour l'Eurasie, Rory Peck Trust

Royaume-Uni

Sophie Kayes est Chargée de projet pour l'Eurasie au Rory Peck Trust, une ONG basée à Londres qui soutient les journalistes indépendants du monde entier. Elle dirige le travail du Trust dans la région Eurasie, apportant un soutien dédié aux professionnels des médias et développant des formations de sécurité sur mesure pour les journalistes. Sophie est la représentante du RPT au sein de la plate-forme du Conseil de l'Europe pour la protection des journalistes. Son parcours professionnel témoigne de son engagement en faveur du journalisme indépendant, après avoir travaillé pour le Frontline Club et la Justice for Journalists Foundation. Avant de s'installer au Royaume-Uni en 2007, Sophie a travaillé comme reporter et productrice pour les médias internationaux dans son pays natal, la Russie.

rapporteur rapporteur
NOHOVITSYNA Anastasiia

NOHOVITSYNA Anastasiia

Soutien aux projets de réforme du secteur de la justice, Conseil de l'Europe

Anastasiia Nohovitsyna contribue depuis quelques années à la mise en œuvre des projets de coopération technique internationale du Conseil de l'Europe dans le domaine de la réforme judiciaire. Elle a travaillé avec divers partenaires de Roumanie, de Macédoine du Nord et de Turquie, coordonné l'organisation d'événements de haut niveau, de visites officielles et d'autres activités du projet. Elle plaide également pour des méthodes de travail respectueuses de l'environnement et pour l'intégration de l'écologie à différents niveaux en mettant en place des initiatives environnementales au sein du Conseil de l'Europe.