19 novembre 2018

10.45-11.00 - hémicycle du conseil de l'europe

Highrock gospels Singers et Nathalie Gaudefroy

20 ans d'existence pour ces jeunes chanteurs qui ont découvert le Gospel lorsqu'ils étaient enfants à Hautepierre, un des quartiers sensibles de Strasbourg. Ce groupe est devenu au fil des années une référence musicale pour le Gospel a cappella.

Pour le Forum Mondial de la démocratie 2018, ils rendront hommage à Aretha Franklin, la reine de la Soul iconique disparue en août dernier. Une création artistique en complicité avec la chanteuse lyrique Nathalie Gaudefroy.


13.45-14.30 - salle 9 du conseil de l'europe

Les Mots Arts - « Poésie, qu’en dis-tu ? »

L’association strasbourgeoise les Mots Arts organise en partenariat avec le Forum mondial de la démocratie une rencontre poétique internationale. Cette rencontre de poètes et poètesses d’origines diverses a pour but d’évoquer de manière artistique et informelle leur quoitidien, comme témoins des sociétés civiles de divers continents ? Suite à ce moment artistique, le public aura la possibilité d’échanger avec les poètes et poètesses.


20 novembre 2018

10.00-17.00 - En face de l'hémicycle du conseil de l'europe

L'Ososphère - Chorus

Dans le cadre de l’édition 2018 du Forum mondial de la démocratie, l’Ososphère poursuit sa collaboration avec le Conseil de l’Europe en proposant un atelier de fabrique d’un programme radiophonique et urbain, en collaboration avec Radio en Construction et le groupe « Conversons ». Tout au long de la journée, un espace et une web radio seront construits simultanément en direct et in situ. L’ososphère souhaite que les participants du Forum mondial de la démocratie enrichissent cet atelier par leurs expertises, expériences et intuitions.


18.45-19.45 - salle 9 du conseil de l'europe

Les Mots Arts - « Poésie, qu’en dis-tu ? »

L’association strasbourgeoise les Mots Arts organise en partenariat avec le Forum mondial de la démocratie une rencontre poétique internationale. Cette rencontre de poètes et poètesses d’origines diverses a pour but d’évoquer de manière artistique et informelle leur quoitidien, comme témoins des sociétés civiles de divers continents ? Suite à ce moment artistique, le public aura la possibilité d’échanger avec les poètes et poètesses.


21 novembre 2018

12.30 - session de clôture - hémicycle du conseil de l'europe

Lúcia de Carvalho

Lúcia de Carvalho est née en Angola et passe la deuxième partie de son enfance au Portugal. Très tôt, la musique rythme et nourrit son quotidien. A son adolescence, Lúcia est accueillie dans une famille en France. Son parcours professionnel débute par la danse, à l’aube de ses 16 ans, au sein du groupe «Bia de Assis et Som Brasil », groupe de musiques traditionnelles brésiliennes. Pas à pas, elle se forme auprès d’artistes brésiliens résidant dans l’hexagone et à travers ses voyages au Brésil. Elle se produit notamment dans les plus grandes villes d’Europe : Londres, Bruxelles, Paris, Cannes, Toulouse, Luxembourg, Lisbonne... Questionnant souvent la diversité et le métissage des cultures dans sa musique, Lucia renoue avec ses origines angolaises et retrouve son essence en tant qu'artiste, femme et citoyenne du monde. Cette aventure artistique et humaine a fait l’objet d’un film documentaire « Kuzola, le Chant des Racines ».


Le Prix de l’innovation démocratique remis par le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe à l’initiative la plus populaire du Forum mondial de la démocratie est une œuvre originale de l’artiste Ilana Isehayek.

Ilana Isehayek débute sa carrière au Canada avant de s’installer en France il y a une vingtaine d’années. Ses origines et son parcours apparaissent dans son travail à travers l’attention soutenue qu’elle porte à la question des racines, du voyage, des cultures d’origine et d’adoption. Une de ses préoccupations majeures est de créer du lien entre le passé et le présent, l’histoire et le vécu, en définissant le rôle du public dans l’œuvre, son regard ou son approche physique du lieu. Travaillant tour à tour la peinture, la sculpture ou l’installation, elle développe un langage très personnel où les motifs de la barque, d’éléments de planisphères en forme de fuseaux et de la toupie sont récurrents.


Toutes les sessions plénières seront illustrées en direct par le caricaturiste et dessinateur de presse Laurent Salles.

Caricaturiste et dessinateur de presse, Laurent Salles est né à Nîmes en 1972, après un Bac d'Arts Appliqués, il entre aux Arts Décos de Strasbourg en 1990 et fait ses débuts à la télévision alors qu'il n'est encore qu'étudiant. Sa plume acérée et son humour décapant sont rapidement remarqués notamment dans l'émission « les SALLES Dessins », rubrique hebdomadaire de dessins de presse sur l'actualité régionale alsacienne. Depuis 2010, ses dessins paraissent quotidiennement dans les journaux L'ALSACE, Le Bien PUBLIC et le JSL (Journal de Saône-et-Loire) et tous les mois dans la BD « Cucaracha, la blatte savante » de Sciences et Vie Junior. En 2016, il intègre le collectif de dessinateurs « Cartooning for Peace ».