Nous avons tous nos harpes à faire entendre. Et c’est maintenant à vous de savoir de quelle oreille vous écouterez. » Ray Bradbury, Fahrenheit 451

 

L’information évolue. Que l’on parle de volume, de contenu ou de plateformes, ils ont tous changé du tout au tout en peu de temps et cette évolution se poursuit. Il y a 25 ans, la majeure partie de l’information provenait de publications imprimées, de la télévision et de la radio. Elle est aujourd’hui complétée, concurrencée et souvent éclipsée par les sites web, les blogs et les médias sociaux. Ces nouvelles sources d’informations permettent à des millions d’individus de partager des informations d’un simple clic, sans aucun filtre et sans aucun contrôle.

Les questions à poser en 2019 sont dans quelle mesure l'information est fiable et accessible pour permettre aux citoyens de participer aux processus démocratiques et quelles leçons peuvent être tirées pour garantir la libre circulation de l'information à l’avenir ?

Car comme le rappellent E. Rosenbach et K. Mansted de l'Université de Harvard : "La démocratie est fondée sur le pacte crucial selon lequel les citoyens auront accès à des informations fiables qu’ils pourront utiliser pour participer à la prise de décision des pouvoirs publics, de la société civile et des entreprises."

Note de synthèse >>