Forum mondial de la démocratie 2018

Femmes/Hommes : Même combat ?

Strasbourg, 19-21 novembre 2018

En 1918, des femmes courageuses ont formé des mouvements de défense des droits des femmes pour se battre contre leur exclusion de la vie publique et politique. Dans de nombreux pays, leur bravoure leur a conféré le droit à une participation démocratique accrue. Près d'un siècle plus tard, le mouvement #MeToo a mis l'accent sur l'étendue de la violence à l'égard des femmes dans tous les domaines de la vie. Mais devons-nous patienter un autre siècle pour qu’un nouveau séisme change la façon dont les femmes sont perçues et traitées ? Ou est-ce maintenant, avec la prise de conscience mondiale, qu’il faut évaluer ce qu'il convient d’améliorer ?

En effet, alors que tant de progrès ont été réalisés vers l'égalité des genres, il faut comprendre les énormes disparités entre la vie des hommes et celle des femmes qui subsistent encore et qui sont illustrées par ces quelques exemples frappants :

Une femme sur trois dans le monde a été victime de violence physique ou sexuelle et une femme sur deux a été victime de harcèlement sexuel de la part d'hommes.

Moins d'un quart des élus dans les assemblées à travers le monde sont des femmes.

Il y a un écart de 26 % entre les genres dans la participation au marché du travail mondial et l'écart de rémunération entre les genres persiste obstinément.

Ces faits nous amènent à deux objectifs clés :

Premièrement, dans le sillage de #MeToo, nous avons besoin des idées et de la stratégie qui éradiqueront toute violence et discrimination à l'égard des femmes.

Deuxièmement, nous devons examiner la question de l'égalité des genres dans la vie publique, privée et économique - et déterminer ce que nous pouvons faire de plus pour les atteindre.

C'est pourquoi, lors du Forum mondial de la démocratie de cette année, nous devons nous poser ces questions difficiles : L'inégalité des rapports de pouvoir entre les femmes et les hommes est-elle à l’origine des violences sexistes envers les femmes ? Les stéréotypes sexistes empêchent-ils encore les femmes d'accéder à l'égalité de traitement dans les affaires publique, politique et économique ? Pourrions-nous tous - hommes et femmes - bénéficier d'une plus grande égalité ?

Si la réponse à ces questions est oui, qu'est-ce que cela signifie pour l'état actuel de la démocratie ?

L'édition 2018 abordera ces thèmes en s'appuyant, entre autres, sur les nombreux travaux du Conseil de l'Europe, y compris la Charte sociale européenne, la Stratégie du Conseil de l'Europe pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2018-2023, la Convention d'Istanbul sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique et d'autres normes et outils pertinents qui contribuent à la mise en œuvre des objectifs des Nations Unies en matière de développement durable.

Cependant, notre but n'est pas seulement d'identifier les activités que nous pourrions entreprendre, mais aussi d'aider à stimuler des idées et des actions que d'autres peuvent prendre. Après tout, il s’agit du Forum mondial de la démocratie, et pas seulement celui du Conseil de l'Europe.

Document d'orientation >>

Inscrivez-vous ! >>

Candidature spontanée pour participer
(date limite : 19 octobre 2018)