9 novembre 2017 - Restaurant bleu, Palais de l’Europe

11.30-13.00: 1er tour

14.30-16.00: 2nd tour

Sans interprétation

Parrainé par la Fondation Friedrich Ebert, Allemagne

Le populisme gagne du terrain en Europe. Longtemps, les femmes semblaient peu enclines à soutenir les partis de droite, ni en tant que membres politiques actifs, ni en tant qu'électrices. Ces dernières années, cependant, les femmes sont nettement plus présentes au sein des directions des partis de droite et votent plus souvent pour eux, et ce, bien qu'ils promeuvent un modèle de rôle féminin très traditionnel et anti-progressif en association avec des politiques familiales (ultra-conservatrices) et la restriction des droits individuels, visant même parfois à limiter les droits reproductifs des femmes.

La question est donc la suivante: pourquoi les femmes sont-elles de plus en plus attirées par ces partis et que peuvent apprendre les partis progressistes de cette évolution? La Fondation Friedrich-Ebert  réunit des représentants de partis politiques, d'organisations de la société civile et d'experts universitaires de plusieurs pays européens pour débattre de cette question avec les participants lors d'un café de la connaissance.

www.fes.de

Intervenants Intervenants
ALI Nasra

Nasra ALI

Présidente des Étudiants sociaux-démocrates de Suède

Suède

ALTHAUS Judith

Judith ALTHAUS

Conseillère politique du parti social démocrate allemand sur l'Asie et l'Europe

Allemagne

FÉLIX Anikó

Anikó FÉLIX

Sociologiste, Université des Sciences Eötvös Lóránd

Hongrie

Anikó Félix est titulaire d’une maîtrise en politique des minorités et rédige actuellement sa thèse sur le rôle des femmes dans les mouvements d'extrême droite et les partis -  de manière comparative, en utilisant à la fois des méthodes qualitatives et quantitatives. Au cours de ses études, elle a travaillé à la Maven Seven Network Research Company et a participé à des projets de réflexion politique grâce à des projets comme Political Capital ou Policy Solutions. Entre autres initiatives, elle s’est intéressée à plusieurs domaines, comme par exemple la population rom en Hongrie, le militantisme des jeunes, l'éducation à l'holocauste et les thèmes liés aux effets des médias sociaux. Anikó est actuellement responsable du programme Vie juive et antisémitisme à l'Institut Tom Lantos.

GIANNAKAKI Maria

Maria GIANNAKAKI

Secrétaire générale pour les droits de l’Homme au ministère de la justice, de la transparence et des droits de l’Homme

Grèce

GROUNDS Jessica

Jessica GROUNDS

Co-fondatrice de Mine the Gap

Etas-Unis

JUNGAR Ann-Cathrine

Ann-Cathrine JUNGAR

Professeur associé au Centre d'études baltiques et de l'Europe de l'Est

Suède

MAGRADZE Guguli

Guguli MAGRADZE

Députée

Géorgie

MARCHAND-LAGIER Christèle

Christèle MARCHAND-LAGIER

Maître de conférence en science politique

France

Christèle Marchand-Lagier est chercheuse à l'Université d'Avignon et chercheuse associée à l'Institut d'Etudes Politiques d'Aix en Provence.  Spécialiste de la sociologie électorale, elle est renommée pour son analyse 2017 des électeurs du Front national, Le vote FN pour une sociologie localisée des électorats frontistes, De Boeck supérieur. Elle a également contribué à un ouvrage collectif, Les faux-semblants du Front national. Sociologie d'un parti politique, Presses de Science Po. Depuis plusieurs années, elle concentre ses recherches sur l'abstention croissante des électeurs en France, notamment à Avignon. Afin de déterminer si le comportement électoral/non-votant est lié à la situation économique et sociale, elle coopére avec des géographes et des informaticiens. Elle participe entre autres, au projet ALCoV (Analyses Localisées Comparatives du Vote: défiance, abstention et radicalisation politique dans la France contemporaine) mené par Eric Agrikoliansky (Professeur de Sciences Politiques à l'Université Paris-Dauphine) de 2016 à 2020.

PEREZ Carmen

Carmen PEREZ

Militante des droits civiques

Etats-Unis

Carmen Perez s’est illustrée récemment dans son rôle de coprésidente nationale de la Marche des femmes à Washington,  qui ont défilé dans la résistance à la haine et au sectarisme, affirmant les droits humains des femmes de toutes les identités. Cette marche  a attiré plus de 5 millions de personnes à travers le monde. Carmen a reçu le prix Justice, Paix et Liberté en 2016 de la Fédération américaine du travail et Congrès des organisations industrielles AFL-CIO Dr. Martin Luther King Jr.. Elle a été conférencière à l'Université d’Harvard, de Columbia, et de Californie - Santa Cruz. En 2017, Carmen a été listée parmi les 50 meilleurs leaders mondiaux par Fortune et l'une des personnes les plus influentes par TIME. Elle a consacré 20 ans à défendre les principaux droits civiques actuels, y compris l'incarcération de masse, l'équité entre les sexes, la prévention de la violence, la tolérance raciale et la police communautaire.

PETÖ Andrea

Andrea PETÖ

Professeur titulaire à l'Université d'Europe centrale

Hongrie

Andrea Petö a étudié l'histoire à Budapest; Elle est professeure et chercheuse en histoire de l'extrémisme politique et de la guerre. Au cours de sa carrière, elle a édité une trentaine d’ouvrages en anglais, hongrois et russe, et ses œuvres ont été traduites en dix-sept langues. Elle est auteure, avec Ildikó Barna, de Justice politique à Budapest après la Seconde Guerre mondiale (2015) et co-éditrice, avec Ayşe Gül Altınay, de Gendered Wars, Gendered Memories: Feminist Conversation on War, Genocide and Political Violence (2016). Elle est membre du Conseil consultatif de la Commission européenne Horizon2020 SC6. Elle est également rédactrice adjointe de The European Journal of Women's Studies. En 2005, elle décorée de la croix de l’ordre du mérite de la République de Hongrie par le Président de la République hongroise.

RAFAEL Simone

Simone RAFAEL

Rédactrice en chef de Belltower News

Allemagne

SAKELLARIOU Alexandros

Alexandros SAKELLARIOU

Sociologue, chercheuse à l’université Panthéon

Grèce

Alexandros Sakellariou (doctorant en sociologie, Université Panteion d'Athènes) travaille comme chercheur à l'Université Panteion. Depuis 2011, il a acquis une vaste expérience dans des projets à grande échelle de l'UE en travaillant sur l'engagement sociopolitique des jeunes, le bien-être des jeunes, l'émigration des jeunes Grecs, la radicalisation des jeunes et l'évaluation de politiques sociales innovantes. Il a également enseigné la sociologie à l'Université ouverte hellénique (2016-2017) et donné un cours sur la violence religieuse à l'Université de Panteion (2017). Ses intérêts scientifiques incluent, entre autres, la sociologie de la religion, l'extrémisme de droite, la sociologie des jeunes et les méthodes de recherche qualitative. Il est membre du Réseau de la Fondation Friedrich Ebert Athènes contre l'extrême droite et membre de la Ligue hellénique des droits de l'homme.

SIANOU Fotini

Fotini SIANOU

Militante pour la paix, les droits de l’Homme et l’égalité des sexes

Grèce

Fotini Sianou est une militante pour la paix, les droits de l’homme et l'égalité des sexes. Elle est membre élue et représentante des syndicats en Grèce et membre du conseil d'administration du Centre de recherche pour l'égalité des sexes. De plus, elle est vice-présidente de l'Association politique des femmes, participe à Watch for Women's Rights et est présidente et vice-présidente du Centre de recherche et d'action pour la paix (KEDE). En 2002, elle a été présélectionnée pour le prix annuel "Femmes d'Europe" et est également Représentante de la Grèce auprès des Nations Unies pour l'égalité entre les sexes. Fotini Sianou est membre fondatrice de l'Initiative des Femmes pour la Paix (WINPEACE) réseau de femmes en Grèce, Turquie et Chypre.

SKOWRON Karolina

Karolina SKOWRON

Sociologue, Directeur Relations d’entreprise Pologne à la Fondation Albert Schweitze

Pologne

Karolina Skowron est diplômée en sociologie de la London School of Economics et termine actuellement sa maîtrise en Diplomatie mondiale à la SOAS de Londres. Elle est une femme politique de gauche qui se concentre principalement sur les droits des animaux et des femmes, combinant les deux dans son rôle de militante. Elle est responsable des relations avec les entreprises polonaises à la fondation Albert Schweitzer, où elle s'occupe du bien-être des animaux et plus particulièrement des poules pondeuses. De plus, elle est impliquée dans de nombreuses organisations féministes, particulièrement au sein de la commission "Sauvons les femmes", qui recueille des signatures pour sa proposition législative sur les droits génésiques. En plus de tout le reste, elle fait partie de la communauté altruiste efficace.

ZACHARENKO Elena

Elena ZACHARENKO

Consultante en politiques

Pologne

Elena Zacharenko est une experte en politique qui a influencé la politique européenne dans les domaines des droits de l'homme et du développement à travers des organisations telles qu'Amnesty International et Marie Stopes International. Ses domaines d'intérêt comprennent la santé et les droits sexuels et génésiques, l'égalité des sexes et les droits des femmes. Elle est l'auteure d'une étude sur la mobilisation anti-choix en Europe et son influence sur l'élaboration des politiques européennes, publiée en janvier 2017.