Retour

Stéphane Dion: "Il faut répondre aux insécurités qui rendent les populations plus réceptives aux appels populistes"

Strasbourg, France 8 novembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Stéphane Dion:

"Il faut répondre aux insécurités, tant culturelles qu’économiques, qui rendent les populations plus réceptives aux appels populistes." a déclaré Stéphane Dion, Ambassadeur du Canada en Allemagne et Envoyé spécial du Premier ministre auprès de l'Union européenne et de l'Europe, à la session plénière du Forum mondial de la démocratie le 8 novembre 2017.

Il a également ajouté "Il faut sérieusement revoir le financement des partis politiques et des élections, le rendre plus populaire et transparent, sans quoi l’on ne pourra sérieusement endiguer le populisme."


2022 2022