Retour

Condamnations à mort au Bélarus : le Secrétaire Général réaffirme sa déception

Secrétaire Général Strasbourg 21 juillet 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Minsk (Bélarus). © Shutterstock

Minsk (Bélarus). © Shutterstock

Le Secrétaire Général Thorbjørn Jagland réagit à deux condamnations à la peine de mort prononcées aujourd’hui au Bélarus.

« Je suis extrêmement préoccupé par la décision du tribunal régional de Moguilev au Bélarus qui a prononcé aujourd’hui deux condamnations à la peine de mort », a déclaré le Secrétaire Général.

« Je réaffirme notre déception et notre tristesse de voir que le Bélarus continue à recourir à cette pratique inhumaine et injuste en totale contradiction avec les valeurs européennes. La peine de mort reste un obstacle majeur à l’adhésion au Conseil de l’Europe. J’appelle les autorités du Bélarus à instaurer d’urgence un moratoire sur l’application de la peine capitale, première étape vers son abolition totale, et à commuer les peines déjà prononcées ».