L’intervention du Conseil de l'Europe (CdE) en République kirghize repose sur la demande des autorités kirghizes et est pour l’essentiel tributaire d’un financement extérieur. Le CdE intervient actuellement dans les domaines liés à la qualité et à l’efficacité de la justice et à la justice constitutionnelle (par l’intermédiaire d’un programme conjoint Union européenne (UE)/CdE propre au pays « Soutien des autorités kirghizes dans l’amélioration de la qualité et de l’efficacité du système de justice constitutionnelle kirghize ») ainsi qu’à l’accès à la justice et à la réforme électorale (par l’intermédiaire d’un programme régional conjoint UE/CdE intitulé « Favoriser la justice constitutionnelle, l’accès à la justice et la réforme électorale dans les pays d’Asie centrale »).

Le document « Priorités de coopération avec le voisinage pour la République kirghize 2015-2017 » approuvé par le Comité des Ministres du CdE le 4 Février 2015 identifie un ensemble d'actions prioritaires, notamment dans le domaine de l’Etat de droit et permettra le renforcement de la participation du CdE dans le pays dans les années à venir. Il s’agit d’une avancée dans la région car c’est le premier document complet de coopération avec un pays d'Asie centrale.