Des priorités de coopération à court terme et moyen terme ont été définies à travers le document « Priorités 2012-2014 pour la Jordanie dans le cadre de la coopération avec le voisinage » approuvé par le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe (CdE) et le Ministre des Affaires Etrangères de la Jordanie le 27 mai 2012. S’appuyant sur les résultats concrets obtenus, le dialogue politique et la coopération technique avec la Jordanie sont renforcés, dans le cadre du document « Partenariat de Voisinage » couvrant la période 2015-2017 qui a été adopté par le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe le 4 février 2015.

La coopération avec la Jordanie depuis 2012 s'est attachée notamment à soutenir la réforme de la justice. Le projet conjoint « Soutien aux autorités jordaniennes pour améliorer la qualité et l'efficacité du système judiciaire jordanien », financé par l'Union européenne (UE) et mis en œuvre par le CdE, a constitué jusqu’à présent l'outil principal à cette fin. Le soutien à la réforme du système judiciaire s'appuie sur l'expertise et les outils de la Commission européenne pour l'efficacité de la justice (CEPEJ), et vise à améliorer l'efficacité et la qualité du fonctionnement des tribunaux jordaniens. Par ailleurs, la Commission de Venise apporte son soutien à la consolidation de la Cour Constitutionnelle créée le 6 octobre 2012.

La Jordanie a également bénéficié de l'expertise du CdE pour combattre la violence à l'égard des femmes et des enfants, des actions financées par une contribution volontaire de la Norvège. Plusieurs activités ont eu lieu dans le but de promouvoir les conventions clés du CdE et les accords partiels en Jordanie en vue d'assurer une bonne compréhension des instruments juridiques du CdE et de faciliter la création d'un espace juridique commun. Plusieurs séminaires et des groupes de travail sur les conventions en matière d’Etat de droit et les conventions en matière de droits de l’Homme ont permis aux autorités jordaniennes de se familiariser avec les instruments du CdE dans ces domaines.

La promotion de la bonne gouvernance et la prévention de la corruption et du blanchiment d'argent en ligne avec les normes européennes et internationales ont également été identifiées comme des domaines prioritaires de la coopération  CdE/Jordanie pour la période 2015-2017.

En outre, la Jordanie participe à des événements régionaux organisés par le CdE dans le cadre des Programmes conjoints UE/CdE, « Programme Sud » I et II.