Retour

Slovénie : le premier rapport sur la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul relève de nombreuses mesures positives

GREVIO Strasbourg 12 octobre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Slovénie : le premier rapport sur la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul relève de nombreuses mesures positives

Le premier rapport d’évaluation sur la mise en œuvre par la Slovénie de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul), a été publié avec les commentaires des autorités slovènes.

Le rapport met en évidence de nombreuses mesures positives de nature juridique ou politique, mais souligne qu’une attention moindre est accordée aux formes de violence à l’égard des femmes autres que la violence domestique. Il est nécessaire de prendre davantage en considération les femmes faisant partie d’un groupe social vulnérable, d’améliorer la collecte de données et d’apporter une réponse pénale plus forte.

Le Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (GREVIO) note avec satisfaction que les autorités slovènes ont bien progressé dans la mise en place d’un cadre juridique, politique et institutionnel complet dans le domaine de la prévention de la violence domestique, aussi bien avant la ratification, en février 2015, de la Convention d’Istanbul, qu’après. Le Code pénal tel que modifié en 2015 érige la violence domestique, le harcèlement et le mariage forcé en infractions pénales. En outre, les définitions du viol et de la violence sexuelle ont été modifiées et ne se fondent plus sur l’usage de la force, ce qui est une évolution globalement positive dont on peut espérer qu’elle contribuera à augmenter le nombre de signalements et de condamnations pour des actes de ce type.


 Communiqué de presse
Slovénie : le premier rapport sur la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul relève de nombreuses mesures positives, mais souligne que toutes les formes de violence doivent être couvertes et que toutes les femmes doivent être protégées


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter