Retour

Les responsables du Conseil de l'Europe font une déclaration commune sur l’agression de la Fédération de Russie contre l’Ukraine

Conseil de l'Europe Strasbourg 8 mars 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les responsables du Conseil de l'Europe font une déclaration commune sur l’agression de la Fédération de Russie contre l’Ukraine

Le ministre italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et Président du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, Luigi Di Maio, le Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, Tiny Kox, et la Secrétaire Générale du Conseil de l'Europe, Marija Pejčinović Burić, ont fait la déclaration suivante :

« Nous condamnons dans les termes les plus forts l'agression non provoquée de la Fédération de Russie contre l'Ukraine, une attaque militaire injustifiée d'un État membre du Conseil de l'Europe contre un autre. Nous réitérons notre soutien indéfectible à l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues.

Le 25 février 2022, après avoir tenu un échange de vues avec l’Assemblée parlementaire, le Comité des Ministres a décidé de suspendre la Fédération de Russie du Conseil de l’Europe conformément à l’Article 8 du Statut et a réaffirmé les principes auxquels nous sommes unanimement attachés, en particulier le respect de l’indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine dans ses frontières internationalement reconnues. Le Comité a également appelé la Fédération de Russie à cesser immédiatement et sans condition ses opérations militaires en Ukraine.

Nous appelons la Fédération de Russie à mettre en œuvre les mesures provisoires indiquées par la Cour européenne des droits de l’homme, les 1er et 4 mars 2022. Le droit à la vie doit être respecté et garanti. Dans ce contexte, nous appelons la Fédération de Russie à s’abstenir de lancer des attaques militaires contre les personnes civiles et les biens de caractère civil, à assurer la sécurité des établissements de santé, du personnel médical et des véhicules de secours, à assurer l'accès sans entrave de la population civile à des voies d'évacuation sûres, aux soins de santé, à la nourriture et aux autres fournitures essentielles, ainsi qu’à assurer le passage rapide et sans entrave de l'aide humanitaire et la circulation des travailleurs humanitaires.

Le Conseil de l'Europe réitère également son appel aux autorités russes pour qu'elles se conforment aux principes et valeurs de la démocratie, des droits de l'homme et de l'État de droit, que notre Organisation représente, sur son propre territoire. La Fédération de Russie doit garantir à toutes les personnes relevant de sa juridiction les droits et libertés définis dans la Convention européenne des droits de l’homme, y compris le droit à la liberté et à la sûreté, la liberté d’expression et la liberté de réunion.

Nous appelons une fois de plus la Fédération de Russie à cesser son agression, à reprendre le chemin de la diplomatie et à se réengager pleinement envers les valeurs européennes. Nous continuerons à suivre la situation de près et restons déterminés à prendre de nouvelles mesures. »


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter