Retour

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Déclaration de la présidence finlandaise du Comité des Ministres
Présidence du Comité des Ministres Strasbourg 25 novembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Timo Soini, ministre des Affaires étrangères de la Finlande et Président du Comité des Ministres

Timo Soini, ministre des Affaires étrangères de la Finlande et Président du Comité des Ministres

Le 25 novembre est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

La violence contre les femmes et les filles constitue une grave violation des droits de l’homme. Aujourd’hui, en cette Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous devons nous unir et prendre des mesures pour éradiquer ce fléau totalement inacceptable.La violence peut revêtir toutes sortes de formes – de la violence domestique à la traite, de la violence sexuelle au mariage d’enfants, à la mutilation génitale et au féminicide. La violence nuit à toutes les victimes et a de lourdes conséquences pour les familles et la société. La violence a un impact à long terme sur la santé physique et mentale. Elle engendre également un coût pour les individus et la société en termes de services et de journées de travail perdues.

La Convention d’Istanbul[1] du Conseil de l’Europe est un instrument moderne, ambitieux et efficace de prévention contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Elle cible également la protection des victimes et la sanction des auteurs de violences. La présidence finlandaise du Comité des Ministres appelle instamment tous les États membres à ratifier et mettre en œuvre la Convention d’Istanbul sans plus attendre.

La présidence finlandaise encourage chacun et chacune d’entre nous à éliminer de nos sociétés la violence à l’égard des femmes et des filles, ainsi que ses causes profondes. Ceci aussi pour promouvoir l’exercice des autres droits de la personne humaine et libertés fondamentales pour tous les membres de la société.

[1] L’intitulé exact est : Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique.


Agenda Agenda
Strasbourg 17 décembre

Rapport de MONEYVAL sur l'Albanie

Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter