La consommation de drogues chez les adolescents en Méditerranée révélée par l’enquête MedSPAD

Dans le cadre du projet MedSPAD, qui est une adaptation des enquêtes scolaires européennes ESPAD au contexte méditerranéen, des enquêtes MedSPAD ont été menées au Liban en 2008 et au Maroc en 2009, 2013 et 2017, en Tunisie en 2013 et 2017, en Algérie et Egypte en 2016 démontrant ainsi l’importance que revêt cet instrument pour l’estimation de la consommation de drogues et des attitudes vis-à-vis de cette consommation par les jeunes scolarisés.

Le comité MedSPAD, en 2015 a publié un premier rapport sur la prévalence de la consommation d’alcool, de tabac et de drogues chez les adolescents. C’est le seul rapport à ce jour couvrant des données de neuf pays: Chypre, France, Grèce, Italie, Liban, Maroc, Malte, Portugal et Tunisie. Il s’agit d’une première étape et d’une première tentative pour présenter des données d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. En 2017, un deuxième rapport couvrant 12 pays et en 2019 un troisième rapport ont été publiés.

 

Des observatoires sur les drogues et les addictions se créent en région méditerranéenne

L’observatoire marocain des drogues et des addictions a publié son premier rapport en 2015. L’observatoire égyptien des drogues et des addictions a développé un système de collecte des données sur le traitement et publiera le premier rapport de l’observatoire en 2018.

L’observatoire libanais des drogues et des addictions a publié son premier rapport en 2018.

Le protocole TDI (Treatment Demand Indicator) est aussi disponible en Arabe.

 

La législation en matière de drogues évolue et des stratégies nationales drogues sont élaborées

Une stratégie nationale sur la prévention et le traitement de l’alcool et l’abus de substances a été lancée à Beyrouth le 22 décembre 2016 avec le soutien du Groupe Pompidou pour sa mise en œuvre en 2017.

 

Action de prévention

Production de matériel de prévention au Maroc, création d’un centre de conseil et d’informations pour les jeunes au Liban, Life skills programme dans des écoles au Liban, formation du personnel travaillant dans le monde de la nuit.

 

Renforcement des capacités

Formation de spécialistes, cours en addictologie au Maroc et en Tunisie, séminaire de formation en Algérie. Création d’un conseil national d'accréditation et de certification des conseillers en addictions en Egypte.

 

Coopération dans le domaine répressif

Les pays membres de MedNET participent aux activités répressives du Groupe Pompidou.

 

Accès aux soins pour tous les usagers de drogues

Le Traitement de substitution aux opiacés a été introduit au Maroc et au Liban. En Algérie, le traitement de substitution aux opiacés est lancé sous la forme d'une phase pilote.

 

La dimension de genre est progressivement intégrée dans la politique en matière de drogues

Des services spécialisés pour les femmes et pour les adolescents sont créés en Egypte.

 

La dimension droits de l’Homme des politiques drogues fait partie des sujets débattus

Le premier rapport sur les droits de l’Homme et les personnes qui consomment des drogues dans les 17 pays MedNET est publié.

 Groupe Pompidou