25 juin 2020 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 11 mai 2020 n° 53/2020 Hongrie

Menaces de poursuites judiciaires contre le caricaturiste Gábor Pápai

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ RSF
Auteur FEJ/FIJ RSF
László Toroczkai, chef du Mouvement Notre Patrie (Mi Hazánk Mozgalom), parti politique hongrois d'extrême droite, et le Parti populaire chrétien-démocrate (KDNP), au pouvoir, ont annoncé qu'ils allaient poursuivre le caricaturiste Gábor Pápai pour blasphème présumé. Le 28 avril 2020, Pápai avait publié dans le quotidien d'opposition Népszava une caricature représentant Cecília Müller, médecin-chef du Centre national de santé publique et membre du " groupe de travail sur le coronavirus " du gouvernement, lors d'une conférence de presse au cours de laquelle elle fait face à Jésus crucifié et déclare : "...Sa condition sous-jacente a provoqué une dépendance". La phrase fait référence à des prises de parole antérieures de Cecília Müller qui aurait déclaré à plusieurs reprises que les personnes décédées du Covid-19 étaient "prédisposées" à mourir en raison de pathologies préexistantes. Le caricaturiste a déclaré à Cartooning for Peace qu'il était confronté à une campagne de menaces et d'intimidation depuis l'annonce des poursuites judiciaires.
Réponses de l'État
25 juin 2020
Réaction du Ministère hongrois des affaires étrangères et du commerce
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link