30 avr. 2019 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 25 sept. 2018 Autriche

Le ministère de l'Intérieur de l’Autriche prévoit de restreindre l'accès à l'information pour les «médias critiques»

Source de la menaceEtatique
CatégorieAutres actes ayant des effets dissuasifs sur la liberté des médias
Auteur IPI FEJ/FIJ Index
Auteur IPI FEJ/FIJ Index
Un porte-parole du ministère autrichien de l'Intérieur a exhorté les services de police autrichiens à "restreindre la communication" avec les "médias critiques". Dans un courrier électronique divulgué à la presse autrichienne, le porte-parole a déclaré que la police devrait "limiter la communication avec ces médias au niveau le plus basique (requis par la loi)". Le porte-parole a accusé les médias, y compris les quotidiens Der Standard et Kurier ainsi que l’hebdomadaire Falter, de faire des « reportages négatifs et unilatéraux sur le [ministère de l’Intérieur] et la police». Dans son courrier électronique il a également exhorté les services de police à ne pas accorder aux médias critiques des «privilèges», tels que l'observation du travail des policiers au cours de patrouilles. Il a accusé les médias d’ignorer les faits, comme l’aurait prouvé de récents articles de presse. Dans une déclaration ultérieure, le ministère de l'Intérieur a déclaré que le courrier électronique en question ne contenait que des "suggestions" non contraignantes.
Mises à jour
30 avr. 2019
Le 30 avril 2019, le ministère de l'Intérieur a dissous le Service de presse de l'Office fédéral de police judiciaire et l'a intégré à son organisation, à compter du 1er mai 2019. Un nouveau décret ministériel relatif à la communication et une circulaire ministérielle correspondante sont également entrés en vigueur ce jour.
25 sept. 2018
Le 25 septembre 2018, Alexander van der Bellen, Président fédéral, et Sebastian Kurz, Chancelier fédéral, ont déclaré que la liberté d’expression, des médias et de la presse constituent des piliers de la démocratie libérale et de l’Etat de droit en Autriche ; que les médias doivent avoir le même accès libre aux informations, sans discrimination ou boycott de la part de responsables de communication des institutions publiques.
Réponses de l'État
16 nov. 2018
Réponse des autorités autrichiennes
Suites données
27 sept. 2018
Le représentant de l'OSCE demande au ministère autrichien de l'Intérieur de traiter tous les médias sur un pied d'égalité et de ne pas les attaquer.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link