25 avr. 2019 Niv. 1
L'État a répondu
Création de l'alerte : 28 avr. 2015 Serbie

Impunité dans le dossier du meurtre de Dada Vujasinovic

Source de la menaceEtatique
CatégorieImpunité pour meurtre
Auteur RSF
Auteur RSF
Radislava Dada Vujasinović, journaliste et reporter serbe, a été retrouvée morte au domicile de ses parents à Belgrade aux premières heures le 8 avril 1994. Immédiatement après la découverte du corps, la police a déclaré que la journaliste s’était donné la mort avec un fusil de chasse. Mais la famille réfute cette thèse et fait ressortir les omissions et incohérences de l’enquête, y compris le fait que les voisins n’ont pas été interrogés et que les preuves trouvées sur place n’ont pas été analysées. La famille a obtenu les avis d’experts indépendants et a, de manière répétée, mais sans succès demandé aux autorités judiciaires de poursuivre l’enquête. Le résultat de rapports indépendants a finalement permis la réouverture de l’enquête, mais les autorités serbes ont été incapables de faire la lumière sur sa mort. En janvier 2013, le gouvernement serbe a donné son soutien à la création d’une Commission d’enquête sur les morts de R. D. Vujasinović et de deux autres journalistes serbes, Slavko Ćuruvija et Milan Pantić. La Commission d’enquête avait été lancée par Veran Matić. Mais jusqu’à aujourd’hui, la vérité n’a pas été faite.
Réponses de l'État
25 avr. 2019
Réponse du ministère de l’Intérieur de la République de Serbie
11 avr. 2018
Réponse du Ministère de la culture et de l'information de la République de Serbie.
Suites données
23 févr. 2018
Commissaire aux droits de l'homme : "Des efforts concertés sont nécessaires pour protéger la liberté des médias en Serbie"
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link