06 déc. 2018 Niv. 1
Résolue
Création de l'alerte : 25 août 2017 Danemark

La journaliste Kim Wall tuée à bord d'un sous-marin civil

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieAtteintes à la sécurité et à l’intégrité physique des journalistes
Auteur FEJ/FIJ CPJ Index RSF
Auteur FEJ/FIJ CPJ Index RSF
La journaliste freelance Kim Wall (30 ans) a été portée disparue le 10 août 2017 n’étant pas revenue d’un voyage à bord d'un sous-marin civil danois, le US3 Nautilus, en compagnie de son inventeur Peter Langkjær Madsen. La journaliste interviewait le constructeur du sous-marin danois pour un article au moment de sa disparition. M. Madsen a été arrêté le 12 août, soupçonné d’avoir causé le décès de Wall. Après avoir initialement affirmé l’avoir déposée sans encombre près de Copenhague, il aurait déclaré aux enquêteurs qu'elle avait succombé à un accident et qu'il l'avait enterrée en mer. Le 23 août 2017, la police danoise a identifié un torse sans tête retrouvé au large de Copenhague comme étant celui de Kim Wall, confirmant la mort de la journaliste. Kim Wall, diplômé de l'école de journalisme de l'Université de Columbia, avait travaillé pour de nombreux médias, dont le Guardian, le New York Times et le South China Morning Post.
Résolue
06 déc. 2018: En septembre 2018, la Haute Cour du Danemark oriental a confirmé la condamnation à perpétuité de Peter Madsen pour le meurtre de la journaliste suédoise Kim Wall en août 2017. Le 6 décembre 2018, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas "résolu", concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Mises à jour
27 sept. 2018
Le 26 septembre 2018, Peter Madsen a perdu la procédure en appel qu'il avait intentée contre sa condamnation à perpétuité. Les juges d'appel ont confirmé la decision de première instance invoquant la 'brutalité inhabituelle' des faits.
25 avr. 2018
Le 25 avril 2018, Peter Madsen a été condamné à la prison à vie pour le meurtre de la journaliste Kim Wall.
24 janv. 2018
Le 16 January 2018 Peter Madsen a été inculpé par le parquet Danois de meurtre avec préméditation, agression sexuelle et atteinte à l'intégrité d'un cadavre. Son procès s’ouvrira le 8 mars à Copenhague.
Suites données
25 août 2017
Le meurtre de la journaliste suédoise Kim Wall illustre les menaces que rencontrent les journalistes, a déclaré le Représentant de l'OSCE pour la liberté des médias.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link