21 août 2018 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 27 juin 2018 Ukraine

Deux journalistes russes interdits d’entrée dans le pays

Source de la menaceEtatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur Index FEJ/FIJ
Auteur Index FEJ/FIJ
Selon les informations de l’Institut de l’information de masse, le 26 juin 2018, l’Ukraine a refusé l’entrée sur son territoire à deux journalistes russes qui prévoyaient d’assister à une conférence sur la liberté d’expression à Kiev. Les deux journalistes concernés sont Paula Slier, chef du bureau du Moyen-Orient à RT et Evgeny Primakov, présentateur sur Rossiya 24. Mme Slier a écrit sur Twitter qu’elle avait l’intention de participer à une conférence sur la liberté de la presse organisée par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Selon Ukrayinska Pravda, un porte-parole du service des gardes-frontières ukrainiens a déclaré que Mme Slier avait été arrêtée à son arrivée à l'aéroport de Boryspil, à Kiev, en provenance de Vienne et interdite d'entrée dans le pays, étant donné que depuis 2016 elle fait l'objet d'une interdiction de séjour sur le territoire pour une durée de cinq ans car elle représente une menace pour la sécurité du pays. Le porte-parole a ajouté que Mme Slier sera renvoyée à Vienne. Selon l’agence de presse russe TASS, Evgeny Primakov, qui avait également prévu d’assister à la conférence de l’OSCE, a également été informé qu'il menaçait la sécurité de l'Ukraine et s’est vu refuser l’entrée dans le pays pendant cinq ans. Le représentant de l’OSCE pour la liberté des médias, Harlem Desir, a fait part de son regret concernant le refus d’entrée en Ukraine de Mme Slier et de M. Primakov. « Tous les membres de l'OSCE doivent faciliter la libre circulation des journalistes dans la région», a-t-il écrit sur son compte Twitter.
Réponses de l'État
21 août 2018
Réponse du Gouvernement ukrainien
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link