18 juil. 2019 Niv. 1
L'État a répondu
Création de l'alerte : 24 mai 2017 Ukraine

Impunité persistante dans l'affaire des journalistes tués Andrea Rocchelli, Andrei Mironov et du photographe blessé William Roguelon

Source de la menaceInconnue
CatégorieImpunité pour meurtre
Auteur RSF AEJ FEJ/FIJ
Auteur RSF AEJ FEJ/FIJ
Le 24 mai 2014, sur le front sud de Sloviansk, le journaliste italien Andrea Rocchelli accompagné du journaliste russe et défenseur des droits de l'homme Andrei Mironov et du photographe français William Roguelon ont été victimes d’un tir de mortier qui a tué Rocchelli et Mironov sur le coup et a infligé à Roguelon une sérieuse blessure à la jambe. Ce dernier a finalement réussi à retourner en France.
Ces trois journalistes expérimentés étaient en tenue civile et se déplaçaient dans un taxi civil. Ils étaient en possession d’une accréditation et avaient passé dix points de contrôle avant l'attaque. Leur présence était connue et ils ne pouvaient pas être confondus avec des militaires ou des parties au conflit.
Une enquête a été ouverte en Ukraine. Celle-ci a conclu à l’absence de preuve pour identifier les responsables de cette attaque. Cependant, de nombreuses preuves et témoignages n'ont pas été pris en compte: William Roguelon, ainsi que d'autres témoins clés, n'ont jamais été entendus, le test balistique n'a pas abouti à une conclusion utile. Une plainte a également été déposée par William Roguelon en France et par la famille Rocchelli en Italie, où des progrès considérables ont été faits au cours de l'enquête.
Trois ans se sont écoulés depuis la date à laquelle les journalistes ont été tués et les autorités ukrainiennes, françaises et italiennes ne peuvent pas laisser cette affaire rester impunie. Elles doivent collaborer et prendre toutes les mesures appropriées afin que les auteurs de cette attaque contre les journalistes ne restent pas impunis.
Mises à jour
18 juil. 2019
Le 12 juillet 2019, un tribunal italien a condamné à 24 ans de prison Vitaliy Markiv, un combattant bénévole des forces ukrainiennes, pour son implication dans le meurtre du photographe italien. M. Markiv a nié ses accusations et a annoncé son intention de faire appel.
17 juil. 2017
Le 30 juin 2017, Vitaly Markiv un citoyen italo-ukrainien a été arrêté à Bologne dans le cadre de l’enquête sur la mort de Andrea Rocchelli .
Réponses de l'État
13 juil. 2017
Réponse du Gouvernement ukrainien
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link