11 juin 2019 Niv. 1
Aucune réponse
Création de l'alerte : 09 févr. 2016 Turquie

Le journaliste Rohat Aktaş, blessé lors d'un reportage à Cizre, décède

Source de la menaceEtatique
CatégorieImpunité pour meurtre
Auteur CPJ FEJ/FIJ RSF
Aucune réponse
Auteur CPJ FEJ/FIJ RSF
Rohat Aktaş, rédacteur et reporter pour le quotidien en langue kurde Azadiya Welat est bloqué dans la ville de Cizre (sud-est de la Turquie) depuis le 22 janvier 2016 alors qu'il souffre d'une blessure par balles. Le 4 février, sa rédaction n'avait pas eu de ses nouvelles depuis cinq jours. Selon, Aktaş a subi une blessure par balle dans le bras alors qu'il couvrait les opérations de sauvetage des blessés lors des affrontements opposant les séparatistes kurdes aux forces turques a déclaré au CPJ Zeynel Bulut, son rédacteur en chef. Aktaş serait piégé avec des douzaines d'autres personnes a ajouté Bulut.
Mises à jour
11 juin 2019
Le 11 juin 2019, les organisations partenaires de la plateforme ont décidé de transférer cette alerte sous la catégorie 'impunité pour meurtre', constatant un manque de progrès suffisant dans l'enquête sur cette affaire.
03 avr. 2017
En mars 2017, un tribunal turc a émis un mandat d'arrêt à l'encontre de Rohat Aktaş, qui a été tué par balle le 22 janvier 2016.
25 févr. 2016
Un média local rapporte que le corps sans vie du journaliste kurde Rohat Aktaş, travaillant pour le journal Azadiya Welat, a été identifié grâce à des tests ADN pratiqués par les autorités médico-légales. Aktaş était bloqué, depuis le 22 janvier 2016, dans le sous-sol d'un immeuble à Cizre (sud-est de la Turquie) alors qu'il était blessé par balles.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link