09 juil. 2019 Niv. 2
Aucune réponse
Création de l'alerte : 09 juil. 2019 Turquie

Des journalistes turcs accusent un Think Tank pro-gouvernemental d'avoir mis sur liste noire le personnel turc des radiodiffuseurs internationaux

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ AEJ IPI
Aucune réponse
Auteur FEJ/FIJ AEJ IPI
L'Union des journalistes turcs (TGS), affiliée à la FIJ/FEJ, intente une action en justice contre la Fondation pour la recherche politique, économique et sociale (SETA), une organisation pro-gouvernementale qui a publié un rapport contenant des informations sur les journalistes travaillant pour les services en langue turque des diffuseurs internationaux, notamment la BBC et Deutsche Welle. Selon les médias, TGS a accusé SETA d'avoir mis sur liste noire des journalistes travaillant pour ces médias, suite au rapport intitulé "Turkey extensions of international media organisations" sur la couverture médiatique d'événements majeurs en Turquie tels que le coup d'Etat échoué de 2016. Il détaille les précédents emplois et les précédentes activités sur les réseaux sociaux des journalistes travaillant pour ces médias. TGS a ajouté qu'elle est rejointe dans le procès par les journalistes mentionnés dans le rapport. Entre-temps, SETA a affirmé que le rapport ne portait que sur les informations relatives aux activités professionnelles des personnes qui y sont citées.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link