09 mai 2019 Niv. 1
Aucune réponse
Création de l'alerte : 09 mai 2019 Azerbaïdjan

La journaliste azerbaïdjanaise Osmanqizi victime de harcèlement et de menaces de divulgation de photos intimes

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur CPJ RSF
Aucune réponse
Auteur CPJ RSF
Le 7 avril 2019, en Azerbaïdjan, la chaîne de télévision pro-gouvernementale Real TV a diffusé un enregistrement, que CPJ a vérifié, qui comprenait des extraits d'une conversation privée entre la journaliste de télévision en ligne Sevinc Osmanqizi, qui vit aux États-Unis, et un autre journaliste qui vit en Europe. Au cours de l'émission, un présentateur de Real TV a accusé Mme. Osmanqizi de mener des activités contre l'Azerbaïdjan. Osmanqizi anime une émission de télévision en ligne, "Osmanqizi TV", qui traite de questions politiques en Azerbaïdjan et met en vedette des personnalités de l'opposition politique d'Azerbaïdjan. Elle a déclaré au CPJ que la conversation qui a fait l'objet d'une fuite avait eu lieu début avril grâce à la fonction d'appel audio de Facebook, et qu’elle ignorait comment Real TV avait obtenu l'enregistrement de la conversation.

Le 21 avril, Real TV a diffusé un autre segment, que CPJ a passé en revue, au cours duquel un présentateur a menacé de publier des photos intimes de la journaliste dans sept jours, à moins qu'elle ne cesse son émission de télévision en ligne et ne présente des excuses. Il ressort d’un examen de sa page YouTube mené par le CPJ, qu’à la date du 7 mai, Mme Osmanqizi continuait de diffuser son émission.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link