15 avr. 2019 Niv. 1
Aucune réponse
Création de l'alerte : 15 avr. 2019 Fédération de Russie

Un officiel déclare une vendetta contre le blogueur Tumso Abdurakhmanov

Source de la menaceEtatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur RPT
Aucune réponse
Auteur RPT
Un blogueur russe populaire, Tumso Abdurakhmanov, a été qualifié « d'ennemi pour moi et mes frères » par le Président du Parlement tchétchène, Magomed Daudov. Daudov, un proche allié du leader tchétchène Ramzan Kadyrov, a déclaré une vendetta contre Abdurakhmanov après que le blogueur eut publié une vidéo sur sa chaîne populaire YouTube, traitant Akhmat Kadyrov de « traître » du peuple tchétchène. Abdurakhmanov pense que la vendetta déclarée contre lui n'est rien de moins qu'une menace de mort. Le 12 mars, dans son émission Instagram Live, Daudov a juré de traquer Abdurakhmanov et de riposter en utilisant le terme tchétchène de « vendetta ». L'enregistrement de Daudov a été traduit en russe et diffusé le même jour par plusieurs organes de presse russes. Abdurakhmanov a fui la Tchétchénie en 2015 après que les autorités tchétchènes l’eurent accusé d'avoir des liens avec « l’Etat islamique » (IS), interdit en Russie par le tribunal. Une procédure pénale a été engagée contre lui en vertu de l'article relatif à la « participation à des formations armées illégales (IAF) en dehors du pays ». Abdurakhmanov se cache actuellement en Pologne, où il risque d'être expulsé. Malgré la forte opposition des militants des droits humains, la première demande d'asile d'Abdurakhmanov a été rejetée. Il attend actuellement la décision concernant sa deuxième demande. Le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a déclaré qu'il n'était pas au courant de la menace de Daudov et que les « querelles de sang » n'existaient pas en droit russe.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link