14 janv. 2019 Niv. 1
Aucune réponse
Création de l'alerte : 14 janv. 2019 Turquie

Le portail d'informations turc odaTV menacé de violence "similaire à l'attaque de Charlie Hebdo"

Source de la menaceEtatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur AEJ FEJ/FIJ
Aucune réponse
Auteur AEJ FEJ/FIJ
Un responsable religieux turc employé par la Diyanet, la direction des affaires religieuses du gouvernement, a été accusé d’inciter à des représailles violentes contre le personnel du portail d'informations odaTV. Il avait publiquement condamné les critiques de l’enseignement islamique et invoqué le massacre de journalistes survenu lors de l’attaque qui avait ciblé le personnel du magazine Charlie Hebdo à Paris en 2015. Les journalistes confirmés d'odaTV déclarent avoir reçu de nouvelles menaces en ligne dans les jours qui ont suivi les déclarations d'Ahmet Altıok, un responsable religieux, ou mufti, qui interprète la loi islamique. Dans un entretien avec l'agence de presse İlke (İLKHA) publié le 29 décembre 2018, Altıok a verbalement attaqué odaTV pour son reportage critique sur l'enseignement des doctrines de l'islam dans les écoles turques, y compris le concept de djihad. Altıok aurait déclaré qu’il estimait que ceux qui ridiculisent les musulmans seront condamnés aux yeux et dans les cœurs de la société. Des journalistes confirmés d’odaTV ont déclaré que les paroles du mufti constituaient une menace de mort ouverte. Ils ont déposé plainte auprès des ministères de la Justice et de l'Intérieur turcs, ainsi que de la Diyanet, pour empêcher l'utilisation d'un langage aussi incendiaire par des fonctionnaires et réclamer la protection des employés d’odaTV. Des politiciens de l’opposition et des organisations internationales qui ont pour mandat de protéger les journalistes contre toutes les formes d’attaques et de menaces ont réagi immédiatement et formulé des requêtes similaires.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link