08 oct. 2018 Niv. 1
Aucune réponse
Création de l'alerte : 08 oct. 2018 Bosnie-Herzégovine

Le rédacteur en chef de la télévision publique bosniaque reçoit des menaces de mort après avoir émis des conseils relatifs au port du symbole "Fleur de Srebrenica"

Source de la menaceInconnue
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur Index
Aucune réponse
Auteur Index
Marko Radoja, rédacteur en chef du radiodiffuseur public bosniaque BHRT, a reçu plus de 200 menaces, dont des menaces de mort, après avoir envoyé un message aux présentateurs de la chaîne leur demandant de ne pas arborer au revers de leurs vestes la ‘Fleur de Srebrenica’, un symbole à la mémoire des victimes du génocide de Srebrenica, lors de la couverture de la commémoration du génocide. Dans l’e-mail dans lequel il formulait cette demande, Radija a déclaré que sa décision était purement professionnelle. Il estimait que "les présentateurs de BHRT, en tant qu'employés du radiodiffuseur public, devraient être neutres et professionnels et ne devraient donc porter aucun symbole au revers de leurs vêtements". Pourtant, cette demande a conduit certains critiques à affirmer que Radija était un "négationniste du génocide", et à réclamer son limogeage pour violation présumée du statut de la BHRT et de la loi. M. Radoja a été placé sous la protection de la police.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link