29 sept. 2017 Niv. 2
Aucune réponse
Création de l'alerte : 29 sept. 2017 Italie

Un journaliste d'enquête italien victime de vol de données lors du cambriolage de son domicile

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur AEJ FEJ/FIJ Index
Aucune réponse
Auteur AEJ FEJ/FIJ Index
Le disque dur de son ordinateur ainsi que des documents ont été dérobés à Paolo Borrometi, journaliste connu pour ses enquêtes sur le crime organisé en Sicile, quand des inconnus ont pénétré par effraction dans sa résidence à Rome, en son absence cet été. Cette effraction a été rendue publique le 20 août par le président de la région sicilienne, où le journaliste est bien connu comme le rédacteur en chef d'une publication en ligne, LaSpia, et pour ses reportages originaux dans d'autres médias. Cette effraction est le dernier en date d'une série d'actes d'intimidation contre Borrometi, qui est placé sous la protection de la police. Il a déclaré qu'aucun objet de valeur n'avait été dérobé lors de l’effraction, mais uniquement des documents liés à ses activités de journalisme consacrées à la lutte contre la mafia.
Paolo Borrometi a été forcé de quitter la Sicile après avoir reçu des menaces de mort dans sa région d'origine, avoir été frappé par des agresseurs encagoulés en 2014 et après que la porte d'entrée de l'appartement de sa famille à Modica, dans la province de Raguse, ait été incendiée la même année. L'organisation de la liberté de la presse Ossigeno per l'Informazione a signalé qu'un suspect dans cet incendie criminel passe actuellement en jugement en Sicile. M. Borrometi fait partie des quelque 20 journalistes en Italie qui sont actuellement placés sous la protection de la police en raison de menaces liées à leurs enquêtes sur les crimes mafieux.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link