15 déc. 2015 Niv. 2
Résolue
Création de l'alerte : 12 oct. 2015 Belgique

Le service de presse du Premier ministre belge menace un journaliste

Source de la menaceEtatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ
Auteur FEJ/FIJ
Alors qu'il couvrait la visite du Président turc Erdoğan en Belgique, un journaliste de la télévision publique belge RTBF, Tristan Godaert, a fait l'objet de menaces répétées par l'attachée de presse et par le porte-parole du Premier ministre belge Charles Michel, le mardi 6 octobre 2015, au château de Val Duchesse. La scène a été enregistrée par la RTBF. Les membres du cabinet de M. Michel entendaient interdire la diffusion d'images montrant une discussion entre des membres du cabinet de M. Michel et l'attaché de presse de l'ambassade de Turquie à Bruxelles, suite à l'interpellation non prévue du président Erdoğan par une journaliste de la RTBF sur le sort du journaliste emprisonné en Turquie Mohammed Ismael Rasool. Tristan Godaert a été menacé à deux reprises de représailles, d'abord par l'attachée de presse de M. Michel, puis par son porte-parole.
Résolue
: Le 12 octobre 2015, le Premier Ministre belge a publiquement critiqué le comportement de son porte-parole, décrivant ses propos comme "inacceptables sur le fond et sur la forme". Le Premier Ministre a également assuré que son cabinet n'était pas intervenu auprès de la hiérarchie de la RTBF pour faire pression sur la chaîne publique. Le 15 décembre 2015, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas ”résolu”, concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Mises à jour
14 déc. 2015
Le 12 octobre 2015, le Premier Ministre belge a publiquement critiqué le comportement de son porte-parole, décrivant ses propos comme "inacceptables sur le fond et sur la forme". Le Premier Ministre a également assuré que son cabinet n'était pas intervenu auprès de la hiérarchie de la RTBF pour faire pression sur la chaîne publique.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link