11 mai 2016 Niv. 1
Aucune réponse
Création de l'alerte : 30 déc. 2015 Turquie

La journaliste Beritan Canözer arrêtée en Turquie

Source de la menaceEtatique
CatégorieDétention et emprisonnement de journalistes
Auteur FEJ/FIJ
Aucune réponse
Auteur FEJ/FIJ
Beritan Canözer, une journaliste travaillant pour l’agence de presse JINHA, a été arrêtée à Diyarbakır, le 19 décembre 2015 pour avoir prétendument « aidé une organisation terroriste ». Canözer a d’abord été placée en détention le 16 décembre alors qu’elle couvrait une manifestation contre les couvre-feux imposés par les autorités turques dans des quartiers du district de Sur à Diyarbakır. Selon les médias, le procureur général a fondé son réquisitoire contre la journaliste sur des notes qu’elle avait prises pendant l’évènement. Celles-ci transcrivaient notamment les slogans qui avaient été scandés par les manifestants. Par ailleurs, les agents du contre-terrorisme qui ont procédé à l’arrestation de la journaliste ont mis en avant « des doutes raisonnables » en raison de son « comportement agité ». Un amendement à la loi n°2559 relative aux devoirs et pouvoirs de la police adopté en décembre 2014 autorise les autorités à placer une personne en détention lorsqu’il existe des « doutes raisonnables » sans avoir à apporter de preuve concrète.
Mises à jour
11 mai 2016
Le 10 mai 2016, la 4ème Haute Cour pénale de Diyarbakır a condamné la correspondante de l'agence JINHA, Beritan Canözer, à 1 an et 3 mois de prison pour "avoir fait de la propagande terroriste pour une organisation (illégale)”. La Cour a néanmoins décidé de commuter cette peine à 5 ans de liberté surveillée. La journaliste a été acquittée des charges “d'appartenance à une organisation [illégale]”.
01 avr. 2016
Le 29 mars 2016, le tribunal a ordonné la libération de Beritan Canôzer dans l'attente de son procès.
Instruments du Conseil de l'Europe Clause de non-responsabilité
Clause de non-responsabilité
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link