05 mars 2020 Niv. 2
Aucune réponse
Création de l'alerte : 05 mars 2020 n° 25/2020 Turquie

Harcèlement de journalistes d'une agence de presse russe en Turquie

Source de la menaceEtatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ IPI
Aucune réponse
Auteur FEJ/FIJ IPI
Le 1er mars 2020, la police a placé en détention trois journalistes turcs, des employés de Sputnik Türkiye à Ankara et le rédacteur en chef de l'agence à Istanbul, Mahir Boztepe. Les arrestations ont eu lieu après qu'un groupe de manifestants à Ankara ait tenté de s'introduire dans les domiciles des employés ; lorsque les employés ont contacté la police pour déposer une plainte pénale, la police les a placé en détention et a également ordonné la détention de Boztepe à Istanbul.
Les quatre employés de Sputnik ont été libérés le lendemain sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux. Lorsque la police a arrêté Boztepe, les agents ont également fouillé le bureau de Spoutnik à Istanbul et copié les disques durs des journalistes. Selon l'ONG turque Media and Law Studies Association, la police a justifié les détentions en invoquant l'article 302 du code pénal turc, une mesure visant à contrer les menaces à l'intégrité territoriale de l'État turc. Selon les médias turcs, ces événements ont suivi la publication sur le site de l'agence Sputnik d'un article intitulé "La province volée : pourquoi la France a donné à la Turquie un coin de la Syrie il y a 80 ans", relatif à la ville de Hatay, dans le sud-est de la Turquie.
Suites données
06 mars 2020
Le représentant de l'OSCE pour la liberté des médias condamne l'arrestation de journalistes spoutniks en Turquie et demande leur protection.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link