16 déc. 2019 Niv. 2
Résolue
Création de l'alerte : 28 déc. 2018 n° 147/2018 Serbie

Menaces de mort contre la journaliste Tatjana Vojtehovski

Source de la menaceInconnue
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ AEJ Index RSF
Auteur FEJ/FIJ AEJ Index RSF
Après avoir couvert les manifestations contre la violence à Belgrade, la journaliste serbe Tatjana Vojtehovski et sa fille ont été la cible de menaces de mort sur Twitter le 27 décembre 2018. L'Association des journalistes indépendants de Serbie (NUNS) a informé les autorités de ces incidents et Tatjana Vojtehovski a déposé trois plaintes pénales auprès de la " Division du crime high tech" de la police serbe. Condamnant fermement la rhétorique anti-médias employée par les responsables du gouvernement serbe, plusieurs organisations de journalistes de Serbie (dont UNS et NUNS), de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, de Croatie, du Kosovo et de Macédoine ont appelé les autorités serbes compétentes à prendre immédiatement des mesures contre les personnes qui ont menacé Tatjana Vojtehovski et sa fille et toutes les mesures nécessaires pour les protéger. Le ministère serbe de l'Intérieur a annoncé que la police, en coopération avec le parquet supérieur de Belgrade, avait ouvert une enquête sur cette affaire.
Résolue
16 déc. 2019: Le 16 décembre 2019, vu l’arrêt de la Cour d’appel de Belgrade, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas « résolu », concluant qu'il ne constituait plus une menace active à la liberté des médias.
Mises à jour
14 janv. 2019
En mai 2018, la Cour d'appel de Belgrade a condamné un citoyen serbe, Branko Tomic, à huit mois de résidence surveillée après qu’il ait reconnu avoir proféré des menaces de mort contre Vojtehovski et sa fille sur Twitter.
Réponses de l'État
23 janv. 2019
Réponse des autorités serbes (information du Ministère de l'Intérieur)
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link